Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Étranger : découvrez nos vidéos & interviews

Equateur : Caroline nous parle de ses aventures

juillet 03, 2017
etranger

 

Stagiaire dans la grisaille de Paris pendant plusieurs mois, j’avais eu la chance de travailler avec un véritable rayon de soleil du nom de Caroline. Amoureuse de la vie et du monde, elle a transporté sa bonne humeur et son sourire avec elle pour partir vivre en Équateur pour faire le plein de belles rencontres et se perdre dans d’incroyables paysages.

Elle nous raconte ici ses aventures, pour nous donner envie de partir découvrir ce petit pays d’Amérique Latine qui volera un jour la vedette au Pérou et à l’Argentine, de par la beauté des lieux et l’accueil incroyablement chaleureux de sa population :

1 - Parle-nous un peu de toi et de ton parcours

Caroline, 26 ans, un master de médiation culturelle et quelques expériences pro dans les poches, parfois songeuse dans les rues de Paris et en pleine recherche – non fructueuse – d’un travail dans mon domaine, je décide d’aller voir ailleurs… Un béguin déjà assez affirmé pour l’Amérique latine m’amène à suivre ce qui s’y passe et m’a finalement donné grandement envie d’y retourner pour une aventure plus longue.

2 - Pourquoi as-tu décidé de partir vivre en Équateur ?

À ce moment, l'équateur c’est le petit point lumineux sur la carte qui me fait de l'œil. D’abord pour des questions d’opportunités, je commençais à avoir des premiers contacts pour un boulot et ça me donnait drôlement envie d’aller y réaliser des choses. Puis ça a été le plongeon, l’intrigue a commencé à se nouer, je me suis retrouvée à un concert d’Alex Alvear à Paris, à mesure qu’il laissait s’exprimer son « pobre corazon » loin de son pays natal, j’avais envie d’y aller à mon tour !

3 - Qu’est ce qui t’as le plus attiré sur cette destination ?

Tout ! Comme je le disais précédemment j’avais déjà un crush pour l’Amérique latine, le rythme andin m’avait déjà racolée et j’avais aussi envie d’entendre les bruits amazoniens, le souffle de l’écume des plages du Pacifique. L’Equateur c’est un petit pays, un concentré de spectacles naturels dans un périmètre réduit. J’entendais même dire que ses villes étaient délicieuses. Que demander de plus pour partir vivre en Équateur ?

4 - Durant la préparation de ton voyage, tu t’es aidé de quels sites internet, blog ou bouquins ?

J’ai vraiment fouiné à droite à gauche, sur la toile, dans des bouquins, j’ai même eu la chance d’avoir quelques contacts directs (connaissances sur place). Je suis partie avec le Routard et j’ai hérité d’un Lonely Planet. J’ai brassé quelques pages de blogs et sites pour y noter des coins sympas. Une fois sur place, les diverses rencontres ont été de fabuleux guides.

5 - L’obtention du visa pour l’Equateur est-elle facile selon toi ?

Alors niveau formalités pour partir vivre en Equateur, tu as le droit en tant que touriste à 90 jours/an (attention tu ne peux donc pas passer la frontière puis revenir pour 3 autres mois) sans visa. Au-delà, soit tu as un job et les démarches sont assez simples pour obtenir un visa (pour un Français en tout cas), soit tu peux formuler la demande d’un allongement de temps sur place.

partir vivre en équateur 6 - Culinairement parlement, ça se passe comment en Equateur ?

C’est vraiment, vraiment, le paradis du fruit. Chaque jour tu peux changer de saveurs et faire le plein d’énergie dans n’importe quel marché ou au coin de n’importe quelle ruelle. Pour la tambouille de tous les jours, il y a des soupes tout bonnement délicieuses, d’alléchants riz à la crevette, des petits bolon de verde ou sanduche de pernil à prendre sur le pouce et des plats traditionnels bien copieux, dirais-je. Il faut quand même se préparer à manger, très souvent, beaucoup de féculents, au quotidien il n’est pas rare de voir des assiettes équatoriennes garnies de riz et manioc et pomme de terre et bananes. Oui oui, parfois les 4 en même temps ! Ah et le café équatorien c’est quelque chose aussi !

7 - Quel a été ton dépaysement le plus fort ?

Je me suis laissée transporter dès que j’ai posé les pieds sur le tarmac. Les paysages sont grandioses tout autour de toi, la vie colorée, l’ambiance un poil chaotique et les survivances folkloriques, il y a un souffle de vie à l’équatorienne. J’ai adoré les voyages en bus (quand ce n’était pas à l’arrière d’un pick-up qui venait cueillir en bord de route les auto-stoppeurs), des vrais temps de pause, la meilleure chaîne documentaire juste derrière la fenêtre avec musique d’ambiance en prime généralement.

8 - Quels sont les événements culturels qui t’ont le plus marqué ?

J’ai eu la chance d’assister à quelques fêtes traditionnelles dans les Andes quand je suis partie vivre en Equateur, l’occasion de se plonger dans une vie empreinte de coutumes. J’ai assisté de plus près aux fêtes de Cuenca, moment très sympathique autour de quelques colada morada ! Puis bonus, la joie d’être au bon endroit au bon moment mais il faut dire que Quito est une ville qui bouge énormément. J’ai pu profiter à plusieurs reprises de festival de théâtre, de concerts improvisés, de session graff en direct… la vie artistique et culturelle est très présente surtout dans la capitale.

9 - Si tu devais nous dresser une liste des incontournables à voir en Equateur, tu mettrais quoi ?

  • Trek sur la boucle de la Laguna Quilotoa
  •  Suivre un colibri et se perdre dans les magnifiques villes de Quito et Cuenca
  • Randonnée au parc El Cajas
  • Une belle virée sur la plage des Los Frailes et à l’Isla de la Plata pour voir les baleines
  • Chiller un max dans un hamac à Mindo
  • Se laisser couper le souffle (parfois littéralement, par l’altitude) par la magnifique vue en haut du Cotopaxi
  • Se prendre pour un aventurier en Amazonie (mais bien flipper devant les insectes)

partir vivre en équateur

10 - Personnellement qu’est-ce que cette expérience t’a apporté ?

Une excellente aventure, l’expérience à l’étranger seul, bien au-delà d’un beau voyage, m’a apporté de bien belles rencontres, beaucoup de joie, des belles surprises pour les pupilles et les papilles et même une réflexion introspective … Ah et une flûte de pan aussi !

11 - Et la France elle te manque ?

Il y a eu des petits coups de blues, il n’est pas toujours facile de se couper pour quelque temps des petites habitudes de vie et du confort social (dire à bientôt à ses amis et sa famille), petits coups de mou d’ordre émotionnel mais très vite oubliés.

12 – Quels conseils pourrais-tu donner à des jeunes qui veulent se lancer dans l’expérience équatorienne, que ce soit pour le voyage, pour les études ou pour partir vivre en Equateur ?

Et bien de foncer et de se laisser porter par les buenas ondas !

13 - Es-tu parti avec une assurance internationale ? T’es t’il arrivé des pépins en Equateur ?

Je suis partie avec une protection supplémentaire Extra-Pass, mais je n’ai eu strictement aucun problème sur place.

14 - Si tu devais constituer un petit sac d’éléments essentiels pour survivre et partir vivre en Equateur, tu mettrais quoi dedans?

Un pshiit de crème solaire et d’anti-moustique mais surtout de bons zygomatiques ! Pour une expérience plus profonde, laisse-toi guider par quelques locaux qui te feront découvrir leur pays !

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON
Regardez aussi :
blog
Partir à l'étranger : un voyage pour renaître
août 01, 2017
etranger
blog
Léa en Argentine : un échange universitaire Erasmus de 6 mois !
avril 06, 2018
etranger
blog
Expérience de Sébastien, un jeune voyageur en Thaïlande !
décembre 13, 2016
etranger