Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Étranger : découvrez nos vidéos & interviews

Voyage au Vietnam : un Road-trip en moto avec Marine !

février 27, 2017
etranger

 

Toujours souriante et pétillante, elle découvre le monde avec des yeux pleins de passions et de respects et nous amène aujourd’hui faire un petit tour en moto avec elle pendant son voyage au Vietnam dans la vallée de Ha Giang, mais d’abord apprenons en plus sur Marine.

Carte d’identité du voyageur :

  • Prénom : Marine
  • Age : 25 ans
  • Ville d’origine : Marseille
  • Date et destination de départ : 15 juillet 2016 – 15 Août 2016 au Vietnam
  • Durée de l’expérience : 1 Mois
  • Blog personnel : Les petits rêves de Vietnam

Parle-nous un peu de toi et de ton parcours

Après un parcours universitaire en médiation culturelle à Paris,  je change de voie et entre en école du travail social pour devenir éducatrice spécialisée. J’obtiens le diplôme d’État en juillet 2016.

Pourquoi as-tu décidé de partir faire un tour au Vietnam ?

Cela faisait longtemps que les pays d’Asie m’attiraient. Ce voyage au Vietnam s’est organisé avec deux copines et était pour moi l'occasion de faire la jonction entre la vie étudiante et le début de la vie active.

Qu’est ce qui t’as le plus attiré sur cette destination ?

J’avais pour ma part très très envie d’aller voir les rizières bien vertes en terrasse ! Nous avions hésité entre plusieurs pays, mais le Vietnam semblait proposait une diversité de paysages très importante. Nous avions aussi décidé d’aller visiter un pays qu’aucune de nous trois ne connaissait déjà.

Durant la préparation de ton voyage, tu t’es aidé de quels sites internet ou bouquins ?

Pour préparer le voyage nous avions acheté les guides papiers classique et regarder également les différents blogs et sites de voyageurs tel que Ready to Go.

Qu’est ce qui t’as le plus frappé en arrivant dans le pays ?

Le vert ! Qui n’est vraiment pas le même que chez nous, beaucoup plus intense et aussi les nombreux scooters à Hanoï.

Qu’as-tu apprécié le plus dans le pays lors de ton voyage au Vietnam ?

La nourriture ! (Vraiment trop bonne), les paysages, et globalement les moments ou nous avons pu fuir un peu les circuits très touristiques du pays en étant accueillies dans des familles (à Ha Giang et aux îles Cham). J’ai également beaucoup apprécié notre circuit à vélo à Ninh Binh (la « Baie d’Ha Long terrestre ») qui a été bien pimenté par la venue d’une tempête !

Quels sont les plats que tu as le plus aimé ?

Ce que j’ai préféré c’est la nourriture dans les familles ; chacun son bol de riz et une série de plats dans lesquels piocher : bœuf, poulet, nems, tofu à la tomate, cacahuètes, concombre, de nombreuses herbes… voyage au Vietnam : nourriture

Dirais-tu que le contact avec la population locale a été facile ?

Pas toujours facile ! Les Vietnamiens sont réputés pour être assez direct et pour dire ce qu’ils pensent et peuvent nous sembler un peu abrupt en premier abord. Une fois l’aspect touristique et financier mis de côté, ils sont adorables et très curieux de l’autre ! Il faut un petit moment avant de pouvoir les comprendre et de saisir les manières de créer des liens.

Et la France, elle t’a manqué?

Non ! Peut-être le fromage..et le chocolat !

Quels conseils pourrais-tu donner à des jeunes qui veulent se lancer dans l’expérience, que ce soit pour le voyage, l’aventure ou pour vivre dans le pays ?

Tout d’abord de ne pas tout prévoir avant. Le pays est tellement bien organisé en termes de tourisme, les Vietnamiens se chargent déjà sur place de beaucoup trop prévoir pour toi, il ne faut pas en rajouter ! Et d’essayer de pas rester uniquement parmi les autres backpackers dans les auberges de jeunesse. C’est parfois tentant parce qu’on ne sait pas comment aller rencontrer les jeunes vietnamiens mais quand l’occasion se présente c’est quand même très enrichissant et tout aussi festif !

Es-tu parti avec une assurance internationale ? T’es t’il arrivé des pépins à l’étranger ?

Non pas de pépins heureusement lors de mon voyage au Vietnam, mais oui il est important de voyager avec une assurance internationale car on ne sait jamais. Si tu devais constituer un petit sac d’éléments essentiels pour survivre au Vietnam tu mettrais quoi dedans ? Je ne sais pas trop.. au final rien ne m’a semblé très indispensable dans ce que j’ai apporté. Excepté tout ce qui est en lien avec la météo : lunettes de soleil, vêtement légers, k-way (nous étions en pleine période de mousson) et un pull pour les régions du nord plus fraîches.

Maintenant que l’on en sait un peu plus sur toi Marine, peux-tu me raconter ta plus belle expérience lorsque tu es partie découvrir le Vietnam ?

C’est pas facile, mais découvrir la province de Ha Giang au nord du Vietnam, fut l’un de nos meilleurs moments durant ce mois ! Nous voyagions à trois filles de 25 ans et cela faisait seulement quelques jours que nous étions sur le sol vietnamien, quand nous avons sauté dans un bus local direction Ha Giang. Une expérience en soi, car il aura fallu 6 heures de routes, de virages et d’arrêts pour les livraisons avant d’arriver à bon port.

Pas grand chose à voir à Ha Giang, excepté la population peu habituée à recevoir des touristes européens ; ce qui nous a valu quelques photos avec les familles et 3 pintes de bière à boire cul sec afin de ne pas heurter la sensibilité du monsieur d’un certain âge qui nous les offraient… Une seule auberge de jeunesse à l’horizon. Il s’agit d’un dortoir dont le seul but n’est que de servir de point de départ et d’arrivée pour la fameuse boucle (The loop) dont tout le monde nous parle. Un road trip dans les paysages saisissants de vallées et de montagnes de la frontière chinoise.

Rapidement, nous comprenons que venir à Ha Giang sans faire cette boucle c’est un peu comme aller à Pise sans faire la tour de Pise … en pire peut être. voyage au Veit

Bien frustrée de ne pas nous sentir capable de conduire des motos sur les routes parfois cabossées de la province, (et comme première expérience en deux roues motorisées cela ne nous semblait pas l’idée du siècle !), nous avons été aiguillées vers trois guides vietnamiens en moto.

C’est ainsi que nous nous sommes laissées entraîner dans un trip de trois jours durant lequel nos yeux on été constamment écarquillés face à la beauté et la diversité des paysages que nous avons découverts.

Ce séjour en leur compagnie ne s’est pas contenté de nous servir de « moyen de locomotion » puisque nos trois guides (qui avaient sensiblement nos âges) ont pu nous transmettre dans une bonne ambiance pleine d’humour et de convivialité un tas d’éléments sur la vie vietnamienne et la vie de la minorité ethnique croisée tout au long du périple et plus particulièrement des Tay (dont ils étaient issus).

Ils nous ont fait goûter différents plats tout en nous expliquant la façon de les manger (plat à base de riz vapeur, de riz frit, fondue..). Nous avons également eu l’occasion de dormir dans une maison sur pilotis tay après avoir partagé un repas avec la famille d’accueil. L’occasion pour nous de découvrir le rite de « l’happy water » c’est-à-dire de l’alcool de riz ou de maïs qui est servi dans des petits verres tout au long du repas (qui ne désemplissent pas) et permettent sous la forme « d’invitations » de s’offrir mutuellement à boire et de lancer la conversation sur des thèmes parfois ciblés, drôles voir émotionnels.

Pas de mal de tête le lendemain, (probablement grâce à la nourriture abondante servie avec), nous étions donc d’attaque pour la route et les incroyables paysages prévus par nos super-drivers dans la journée.

C’est donc les larmes aux yeux que la « team » que nous formions ces quelques jours durant, s’est séparée devant le bus de nuit qui allait nous emmener vers de nouvelles aventures. Ha Giang, que cela soit avec des guides ou en solo est vraiment une étape précieuse à ne pas négliger pour un voyage au Vietnam.

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON
Regardez aussi :
blog
Danaé : l'expérience d'une "Kedger" en Russie !
octobre 06, 2017
etranger
blog
Easy Exchange : Nastasia nous dit tout !
septembre 25, 2017
etranger
blog
KALLISTEHA, une guide touristique pas comme les autres…
septembre 02, 2019
etranger