Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

BLOG

le Blog Ready to Go c'est le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes : conseils, vie pratique, classements, astuces, TIPS, études...
L'indispensable pour votre carnet de voyage !

Voyage :que couvre votre assurance multirisque habitation ?

Voyage :que couvre votre assurance multirisque habitation ?

Si, dès 1857, Baudelaire nous invitait déjà au voyage, nous sommes de plus en plus nombreux à répondre à cette invitation chaque année, partant, pour raisons professionnelles ou en vacances, aux quatre coins du monde. Et pour que ces voyages restent le lieu de la découverte ou du repos, mieux vaut laisser les tracas du quotidien chez soi. Malheureusement, il peut arriver de rencontrer des problèmes sur place, ce qui a poussé les assureurs et les vendeurs de cartes bancaires à proposer de nombreuses assurances voyage, au détriment parfois des assurances habitation qui peuvent être utiles hors du domicile. Ainsi, avant de dépenser davantage, il est nécessaire de regarder les protections que l'on possède déjà.

Des locaux protégés partout dans le monde

Une assurance habitation, par nature, protège son habitation. Mais souvent, suivant cette même logique, cette assurance va protéger les habitations, c'est-à-dire à la fois sa résidence principale et les locaux que l'on peut occuper de manière intermittente dans l'année.

Ainsi, de manière quasi-systématique, l’assurance multirisque habitation possède une garantie pour les villégiatures, qui permettra par exemple d'être couvert en cas d'incendie ou de dégât des eaux. De plus, la plupart des assurances habitation garantie la responsabilité civile, c'est-à-dire les dégâts dont l'assuré pourra être responsable involontairement dans un logement loué pour les vacances.

La durée de cette couverture voyage est indiqué dans les contrats. La plupart du temps, le séjour devra être inférieur à trois mois, quelle que soit la destination choisie. Au-delà, les assurances considèreront qu'il ne s'agit plus d'un voyage mais d'une résidence semi-permanente.

La garantie des biens souvent prévue

Au-delà des logements, les contrats d'assurances habitations prévoient souvent la garantie des biens emportés lors du voyage, dont la perte ou le vol peuvent être couverts. Sur cette question, les possibilités de garantie varieront énormément en fonction du contrat souscrit.

Ainsi, pourront s'appliquer les mêmes clauses que pour les objets du domicile, avec notamment un remplacement éventuel à neuf. Mais d'autres contrats, qui prévoient une protection contre le vol et la casse, peuvent exclure le voyage de cette garantie, renvoyant vers une option supplémentaire. Pensez à vérifier vos contrats ou à rechercher plus d’informations sur des magazines ou des sites spécialisés en assurance habitation telles que les-masure.fr.

À noter d'ailleurs que certains contrats multirisques habitation ont une clause qui suspend la garantie vol pour les objets de son habitation principale. On parle alors de clause d’inoccupation. Ainsi, au bout de 60 ou 90 jours d'inoccupation de son logement habituellement assuré, les professionnels se déchargent des vols à domicile.

Avant un long voyage, il est utile de vérifier cette clause afin de ne pas avoir de mauvaises surprises au retour. Enfin, la plupart des assurances voyages rappellent les pertes régulières des bagages lors de leurs transferts entre aéroports. Si les compagnies aériennes se doivent d'agir vite, il faut savoir que certaines assurances habitation prévoient ces risques. Il n'est donc pas toujours utile de s'assurer outre mesure.

La garantie essentielle des personnes

Au-delà des questions matérielles, à ne pas négliger, la question de la prévention des risques humains est autrement plus importante. Là encore, les assurances ont intégré les déplacements, en France ou à l'étranger, dans la plupart de leurs contrats. Ainsi, la prise en charge des frais de rapatriement pour la personne accidentée ou malade, et bien souvent, d'un accompagnant, est comprise dans l'assurance, tout comme le voyage aller-retour d'un proche ou les frais d'hébergement de ce dernier en attendant un rapatriement.

Dans les situations malheureusement plus tragiques d’un décès, l'assurance habitation peut comprendre le rapatriement du corps d'un bénéficiaire décédé, voire de sa famille. Vient enfin la question des frais médicaux. Dans l'Union Européenne, la carte européenne d'assurance maladie fera le lien entre la sécurité sociale habituelle et les dépenses médicales à l'étranger. C'est plus complexe en dehors de l'UE, puisque si la sécurité sociale peut prendre en charge certains frais, ils se révèlent en pratique beaucoup plus importants dans certains pays que le montant remboursés par notre système de santé.

L'exemple des États-Unis est souvent montré du doigt, où un séjour à l'hôpital peut coûter très cher. Certaines assurances multirisques habitation remboursent les frais de santé et d'hospitalisation avec un plafond déterminé, bien souvent de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Suivant le pays visité, ce plafond peut suffire. Ainsi, dans la plupart des cas, prendre le numéro d'assistance de son assureur suffit pour partir l'esprit libéré !

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON

Tu peux lire aussi