Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Étranger : découvrez nos vidéos & interviews

Etudier en Australie : l’expérience d’Elena, en Licence Hôtellerie

janvier 21, 2019
etranger

 

Le premier conseil : ne réfléchissez pas et Foncez. C'est ce que recommande Elena Zeitoun, une voyageuse passionné qui est partie découvrir l'Australie dans le cadre de sa quatrième année de licence. Retour ci-après sur son expérience.

Il y’ a plus de 10 ans je regardais un film « Mary Kate et Ashley en Australie « (oui bon je n’avais que 8 ans : p) Et là je suis tombée littéralement amoureuse de ce que j’ai vu ! Ce jour là mon objectif était clair : je visiterai ce magnifique pays!

Je ne pensais pas que ce jour allait arriver plus tôt que prévu. Au cours de ma deuxième année d’hôtellerie à Paris l’envie de voir autre chose et le ras le bol de la vie Parisienne me faisaient dire qu’il était temps de partir ! Mais je savais d’avance la réponse de mes parents finis ta troisième année et passe ton BTS!


"Mon objectif était clair : finir ma troisième année et partir en Australie."

Au départ je pensai faire un « Working Holiday « mais après avoir compris que je devais faire une quatrième année pour valider ma licence j’ai dû abandonner l’idée. Grâce à une agence que j’avais contacté l’espoir est revenu ! Je ferai ma licence en Australie. J’ai donc candidaté dans 3 écoles dans lesquelles j’ai été acceptée.

Pour être sûre d’avoir le niveau suffisant en anglais, je décide de prendre un Working Holiday Visa afin de pouvoir suivre 4 mois de cours d’anglais (visa que je ne recommande d’ailleurs pas quand il faut étudier, le student suffit ! )

  • Visa en poche…
  • BTS et Bachelor in the pocket…
  • Vol réservé (Qatar escale à Doha)
  • Valise faite
  • Le 8 août me voilà partie à la rencontre de mes rêves !!

Enfin en Australie

Finalement quand j’y pense c’est un sacré risque de partir car je ne connaissais rien à la culture australienne, je n’ai lu que deux trois livres et seulement quelques articles, mais rien d’exceptionnel !!

Arrivée le 10 août, toute déboussolée et un peu perdue j’avais décidé sur les conseils de mon agence, Australie Mag, de faire le premier mois en Host family.
J’arrive donc un vendredi matin et dès mon arrivée… le choc ! Personne ne parlait français autour de moi. Rien de choquant en soi, sauf si l’on ajoute l’accent grec de ma famille d’accueil. Après un petit café et une douche bien mérités, je la vois enfin ! Bondi Beach et sa fameuse Iceberg swiming pool.

Ma vie australienne allait donc pouvoir réellement commencer, dont je vous livre ci-dessous un court aperçu.

Les cours d’anglais en vue de l’obtention de l’Ielts à Selc ont commencé dès le lundi. Le rythme est très soutenu et nécessite beaucoup de travail. En parallèle, je dois gérer la recherche d’un travail et d’un appartement ; appartement que j’ai pu trouver assez rapidement sur Facebook.

Quant au travail, j’avais pour ambition de travailler en tant que réceptionniste dans un hôtel’ compte tenu de mon BTS et Bachelor en hôtellerie, mais mon expérience n’était pas considérée comme suffisante pour le marché du travail australien. Après quelques déceptions, j’ai finalement pu trouver un job d’hôtesse dans un restaurant. Ça n’est pas l'idéal mais ça paie le loyer !!!

Les Etudes

J’avais initialement prévu de commencer l’université South Cross en février mais étant sur place et bénéficiant de temps devant moi, j’ai décidé de visiter d’autres universités. C’est à ce moment que j’ai découvert l’ICMS. Dès ma première visite, je suis tombée sous le charme de cette école qui est dans une ancienne église, avec comme avantage le port de l’uniforme obligatoire. Voyez le bon côté des choses, le matin on ne passe deux heures à s’habiller !

Autre avantage, l’IESLT n’est pas obligatoire car mon école d’anglais a un partenariat avec cette université. Ma seule obligation est de faire 2 mois supplémentaires dans mon école pour obtenir ma lettre d’admission

Et c’est lá que mes soucis vont commencer….

En effet, normalement avec mon Working Holiday visa, je suis autorisée à faire quatre mois de cours d’anglais avec 40 heures de travail autorisées. Et donc, avec les deux mois supplémentaires nécessaires, il me faut passer en Student Visa qui me permet de travailler uniquement 20 heures par semaine, et il me faut annoncer cette nouvelle à mon employeur qui comptait sur les 40 heures prévues pendant la période de Noël. ( le stress est un peu monté mais ça a été finalement ! )

Après mes 4 mois de vie en Australie, je ne vous cache pas que j’ai connu des hauts et des bas. De grands moments de solitude dus à l’éloignement. J’ai aussi rencontré des difficultés pour trouver un travail. J’ai accumulé beaucoup de fatigue car je dois à la fois travailler et suivre mes cours d’anglais.

Mais finalement le jeu en vaut la chandelle, car je profite de mes dimanches pour visiter ce merveilleux pays avec ses belles plages, ses parcs extraordinaires et rencontrer mes amis les kangourous et koalas. Sans oublier tous les amis que j’ai rencontrés qui proviennent des 4 coins de la planète.

Vous souhaitez sauter le pas ? Voici mes conseils après ces mois d’expérience

  • Premièrement, n’oubliez pas que vous êtes un immigrant, ce qui veut dire que vous ne disposez pas des mêmes droits que les autochtones notamment en matière de droit du travail. Vous ne disposez pas de protection salariale et vous pouvez donc perdre votre job à tout moment.
  • Deuxièmement, vous allez certainement rencontrer de grands moments de solitudes. Après quelques semaines la fatigue commence à se faire sentir et les larmes arriveront vite mais n'abandonnez pas !
  • Troisièmement, ne visez pas trop haut pour votre premier job, mais ne perdez pas espoir, vous trouverez du travail.
  • Quatrièmement, ne soyez pas timide, les rencontres se font très facilement dans ce pays.

Enfin, n’hésitez pas à demander de l’aide (même à votre banquier

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON
Regardez aussi :
blog
Kévin en Australie : un aller sans retour !
août 29, 2017
etranger
blog
Aymeric de Sousa : un an en High School dans l'Utah
janvier 02, 2019
etranger
blog
Danaé : l'expérience d'une "Kedger" en Russie !
octobre 06, 2017
etranger