Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Étranger : découvrez nos vidéos & interviews

KALLISTEHA, une guide touristique pas comme les autres…

septembre 02, 2019
etranger

Couleur : Rouille, terracotta, bordeaux, toutes ces nuances de bruns au rouge en passant par l'orange !
Ville d’origine :Une petite ville en Corse (je ne dis pas le nom, c’est un peu comme les coins à champignons !) et sinon de Nice !
Blog : www.kallisteha.com
Instagram :@the_kallisteha
FB : https://www.facebook.com/groups/844367239233845/

 

Qui es-tu ? Parle-nous un peu de toi et de ton parcours :

Non, Kallisteha n’est pas mon prénom !

Je suis Marion, une nana un peu rebelle, partagée en corse et ciel d’azur ! Je suis guide touristique et médiatrice culturelle, de métier !

J’ai tout plaqué il y a 3 ans pour partir en sac à dos sans vraiment me poser de question ! Pas de pays précis, pas de route précise. Finalement j’ai atterri en Asie du sud avec pour projet de visiter 3 pays à pieds (bon ok et en train) : le Laos, le Cambodge et la Thaïlande. C’est là bas que tout a commencé ! Ma vision des choses, le blog, mes missions, vous… et moi qui ai tellement changé grâce à tout ça !

Ah oui, je suis passionnée de photo et j’ai aussi un léger grain…

D’où et comment t’est venue l’idée de « KALLISTEHA » ?

Kallisteha, c’est une grande histoire.

Le blog est né de ma claque en Asie. Je partais avec mes grands idéaux de terre préservée, loin de la sur-consommation que l’on trouve chez nous. En arrivant, je suis tombée de haut. Il y avait tellement de choses à dire, tellement de choses que l’on ne nous raconte pas sur la réalité de là-bas, que j’ai ouvert le blog et commencé à écrire. C’est comme ça que tout a commencé : D’un pétage de plomb en somme ! (Si tu veux aller voir le résultat le premier article, c’est celui-là : https://www.kallisteha.com/la-verite-sur-la-thailande)

Pour le nom, c’est mes premiers abonnés sur Instagram qui m’ont aidé à choisir ! Je voulais pour base le mot « kalliste » qui fait honneur à la Corse. Mais je voulais que le nom sonne comme un prénom lointain qui aspire aux rêves. J’hésitais entre kallisteha, kallistena et kallistera. Le « ha » est resté ! Et le nom depuis représente bien plus que tout ça ! Il est ma ligne directrice pour le blog (tous les détails dans mon A propos sur kallisteha.com).

Tu parlais d’une vieille légende, ça signifie quoi ?

L’histoire raconte que durant l’Antiquité, des navigateurs avaient trouvé une ile en mer, la plus belle de toutes. Subjugués, ils lui avaient donnés le nom de  « Kallisté », la caractérisant ainsi de plus belle ile de Méditerranée.

Mais ce qui est drôle c’est que cette histoire fait débat encore aujourd’hui ! Il existe une drôle de petite guerre entre les grecs et les corses !!! Les premiers pensent qu’il s’agit de Santorin, tandis que les autres disent que c’est de la Corse dont il est question !

Mais Santorin, n’est-elle pas sur la Mer Egée et non pas sur la Méditerranée ?

Et puis, il n’y a qu’une seule ile de beauté, non ? (Cette fille est totalement non objective)

C’est quoi pour toi « voyager » ?

Pour moi, c’est se mettre en danger intellectuellement et psychologiquement. C’est partir à l’aventure sans ne rien planifier. Fuir notre mode de vie trop bien réglé. C’est apprendre des autres et surtout s’abandonner un peu à son instinct. Se retrouver soi.

Comment perçois-tu le voyageur ? est-il un consommateur de tourisme ?

C’est compliqué de résumer tous les types de voyageur en une seule étiquette, mais dans une certaine globalité, oui :

Beaucoup ne voyagent pas pour la réalité d’une destination, mais bien pour les prestations touristiques qui y sont proposées.

C’est ce que j’essaie de faire bouger ! Petit à petit les choses changent ! Les destinations ont compris les enjeux de « l’authenticité » et surtout la tendance nomade actuelle. Il y a aussi, de plus en plus de blog (comme le mien :D) qui proposent de vraies alternatives ou un autre regard sur le tourisme. Ca fait du bien de voir que les touristes sont de plus en plus réceptifs !

Parlons du paradoxe que tu as ressenti en Asie… Comment as-tu trouvé ces pays ?

Tellement éloignés de l’idée que l’on s’en fait ! Tellement contrastés. Tellement contradictoires !

Il y a cette ultra-modernisation Hi-tech en ville et cette ruralité sommaire dans les campagnes, Il y a l’américanisation / l’occidentalisation qui se propage partout : des fastfoods aux écrans géants, en passant par les téléphones portables et les réseaux sociaux que chacun a au bout des doigts. Cette sur-pollution due aux voitures, et au plastique, aux déchets que tu trouve absolument partout.

Il y a trop de tabac et trop d’alcool aussi, trop de beuveries, trop de fêtes auxquels prennent part beaucoup d’asiatiques.

Trop d’exploitation du pays et des animaux pour le tourisme.

Trop de bétonnage …

et pourtant … Face à ça tu as encore tellement d’endroits préservés ! Tu y trouve des gens sans aucun vice, souriants, gentils. Un mode de vie très simple, très respectueu de l’autre…

Toi qui aimes les destinations authentiques et sauvages, tu nous as avoué avoir « adoré » Dubaï… tu peux nous en parler ?

J’avoue que je pensais la détester. Mais je ne sais pas… Dubaï c’est tellement étonnant ! Je voulais y aller pour savoir si c’était aussi démesuré que ce que l’on en dit (oui j’aime bien tester des trucs que je pense détester pour pouvoir justement en parler)

Les gens trouvent toujours Dubaï hors normes, hors de prix et surfaite ! J’y ai trouvé tellement de simplicité, de lenteur de vivre et d’authenticité ! Alors, oui c’est bling-bling, Oui il y a des gratte-ciels dont on ne voit parfois pas le sommet, oui il y a des énormes Mall qui renferment des boutiques de créateurs … Mais il y a aussi tout le reste.

Les gens ne te regardent même pas ! Chacun s’occupe de ses affaires et tout le monde vit bien ! J’ai trouvé les gens adorables, avenants, curieux et même liant le contact facilement ! Que ce soit dans la rue, dans le métro, dans les Mall, les taxis, bref. Je m’y suis sentie vraiment bien ! En sécurité totale.

Tu as visité en profondeur quelques pays d’Europe et dernièrement la Croatie… Peux-tu nous parler ?

J’avais besoin de couper avec ma vie. D’aller vers une destination estivale et de prendre le temps de savourer un peu. La plage, la baignade …

Mais rien ne s’est passé comme prévu ! L’hôte chez qui j’avais réservé le premier soir, n’a jamais ouvert sa porte ! On s’est donc retrouvé à dormir dehors, dans notre minuscule voiture;

Ca a été le déclencheur de la suite du séjour ! 12 jours de galères à faire du camping sauvage (interdit), à piquer ici et là des affaires pour se débrouiller, à se laver incognito dans les campings, à visiter des lieux totalement insolites…

La Croatie aura été une très belle surprise car elle est tout ce que je ne pensais pas !

Les gens ne sont pas aussi horribles que ce qu’on en dit, les plages pas du tout comme on pense et les zones rurales, surprenantes !

Pour les détails : l’article ici et les stories de ce séjour atypique sur @the_kallisteha, ici !

Tu parlais du Budget enCroatiequi n’était pas comme tu croyais, comment prépares-tu ton budget voyage ?

Je pensais bêtement que la Croatie était bon marché, mais en fait elle nous a ruiné !(plus de détails dans l’article).

En ce qui concerne mon budget : ma vie est entièrement rythmée par les voyages. Je fais donc attention à mon train de vie en France ! Je suis comme tout le monde. Même s’il est vrai qu’il y a des des partenariats ou des collabs, je ne roule pas sur l’or !

Je préfère aller moins au ciné, boire un soda plutôt qu’un cocktail à 15 euros (oui la Côte d’Azur c’est un calvaire !) et mettre cet argent dans mes voyages ! Pour le shopping, je me freine : j’ai ce côté très mode alors évidemment je me fais plaisir, mais je revends sans hésiter mes vêtements.

Le secret, je pense, c’est de ne surtout pas être matérialiste.

Es-tu adepte du « voyage lent », dont tu m’avais parlé lors de ton voyage en Italie ?

J’aime l’idée et la philosophie qui s’y rapporte. J’essaie de plus en plus de lever le pied. En étant blogueuse, c’est parfois compliqué, car on veut s’imprégner d’un maximum de choses pour justement pouvoir en parler. J’aimerais rester longtemps au même endroit, mais je sais que je ne passerai jamais 2 semaines dans la même ville, c’est une certitude ! J’ai la bougeotte. En revanche, j’aborde le voyage lent en prenant le temps d’observer, de me poser, de regarder, de ralentir.

Pour l’Italie, c’était tellement simple !

Je l’ai parcouru en voiture pendant plusieurs semaines et n’étais pas régie par le temps. Je connaissais les villes et étapes où je voulais m’arrêter mais n’avais pas de réservation pour dormir ou pour y faire des activités. Tout s’organisait au jour le jour. Je me suis arrêtée 10 fois plus que prévu ! Dans ce pays, tu peux aller où tu veux, facilement sans te poser de question, tu peux discuter avec les gens, errer dans des villes à l’abandon sans te sentir en insécurité.

La vie est lente, elle me fait penser à ce temps insouciant de l’enfance.

Tout est simple, comme la France d’il y a 20 ans.

Comment te déplace tu en général ? Quel transport conseille tu ?

Les pieds, le train et la voiture !!!

Le dernier n’est absolument pas écolo (à tester avec une électrique !). Faire un road-trip en voiture c’est pour moi synonyme de liberté. Tu t’arrête quand tu veux, où tu veux, comme tu veux. Tu peux dormir dedans, écouter de la musique tout en regardant le paysage ! Et puis il y a cette route, toujours devant …

Voyager à pieds c’est incomparable à un autre mode de transport. C’est la galère tous les jours (mais la bonne), il fait chaud, il y a le poids du sac sur les épaules, tu vois le monde de ta hauteur et tu avance à ton rythme.

Quel a été ton voyage coup de cœur ces dernière années ?

En fait il y en a eu deux : La Thaïlande et le Portugal !

- Mon arrivée en Thaïlande, sans hésiter ! Ce n’était pas le voyage le plus simple, le plus confort, le plus beau, mais la Thaïlande m’a fait prendre conscience de tellement de choses. Elle m’a permis d’ouvrir les yeux sur mon métier de guide touristique, sur le tourisme en lui-même, sur notre impact à court et long terme.

Elle a aussi été mon tout premier voyage en sac à dos. Mes premières galères, mes premières peurs, mes premiers pleurs (oh oui il y en a eu !) et surtout la révélation que ce mode de vie nomade, devait absolument devenir ma vie.

- Le Portugal, c’est mon coup de foudre de l’Europe ! Il est unique ! Une diversité de paysages, une langue atypique, une bouffe hors norme, des gens simples, encore peu de touristes et un air de vacance partout où tu vas ! Le soleil, les montagnes, l’océan, les plages immenses, le surf… la vraie vie.

Et quelle a été ta plus forte déception de voyage ?

Ce n’est pas un lieu ou un pays qui m’a déçue, mais l’humain ! A chaque fois que je vais quelque part !

- Il y a d’abord les gens avec qui tu pars. Tu pense souvent les connaître, mais il n’y a qu’en voyageant que tu te rend compte de qui ils sont.

  • Et puis il y a les touristes qui malheureusement ne font pas vraiment évoluer les locaux dans le bons sens.
  •  Il y a aussi certains locaux, qui exploitent leurs semblables à des fins financières (tourisme sexuel, mendicité, castes…) ou touristiques comme c’est le cas des animaux dans de nombreux pays.

J’ai toujours espoir quand j’arrive quelque part, mais la réalité est souvent frappante. J’ai d’ailleurs créé le compte facebook « voyages et vérités » il y a peu de temps, pour s’échanger nos vrais regards sur le monde et sortir enfin de la réalité erronée des réseaux sociaux.

Tu reviens du Maroc récemment… Certaines choses t’ont choqué et révolté, tu peux nous en parler ?

La race humaine, encore !

Il s’agissait d’un petit voyage de 5 jours, pour mon anniversaire. Le but était de me rendre à Marrakech et d’en profiter pour rayonner dans les villes alentours. En fait, beaucoup de mes abonnés m’avaient conseillés le Maroc, alors je les ai écouté (La fausse bonne idée, haha !).

J’y ai vu tous les travers de l’homme là-bas (sauf sexuel, certes) :

- La sur-consommation et la sur-production dans les souks. Il y a trop. Trop de produits, de marchandises et d’objets du sol au plafond ! « Trop de trop » partout qui ne servira jamais à la terre toute entière ! Et pourtant chaque jour, ils continuent de produire !

- Le harcèlement dans les rues : par les chalands ou par les jeunes le soir. Par ceux qui veulent te faire payer une simple photo, ceux qui refusent que tu passe sans acheter ou sans consommer !

- L’exploitation humaine : Il y a un système de classes sociales, qui s’apparente en fait, à un vrai système de castes ( L’article ici : https://www.kallisteha.com/maroc-tout-ce-quon-ne-vous-dit-pas.)

  • L’exploitation et la maltraitante animale : Les ânes surchargés, assoiffés, déshydratés, les chatons de 10 jours errants au milieu des scooters, les femelles enceintes et affamées, les animaux blessés et même morts parfois ! Posés juste là. Toutes ces tortues, ces caméléons et iguanes, par centaine, dans des boites en plein soleil. Les peaux de léopard qui pendent ici et là. Les dromadaires qui attendent les touristes au milieu d’un carrefour rempli de voitures… Et puis les singes enchainés par la gorge sur la Place Jemaa El-Fna, ridiculisé en habits humains, condamnés à faire des sauts ou des selfies pathétiques avec les touristes.
  • Les touristes qui viennent au Maroc pour faire du quad dans les dunes, poser en photo avec des singes-esclaves, faire du dromadaire. Qui mangent sans se poser de question sur les toits-terrasses au son des guitares berbères ! Qui consomme une idée du Maroc, bien loin de la réalité.
  • Les Instagrammeurs qui sont occupés à se regarder le nombril et à être là que pour poser au bord des piscines …

Le Maroc m’a révolté. Pas pour ce qu’il est. Pour ce qu’on en fait.

J’ai été profondément choquée de l’ignorance de tout le monde face à la réalité.

Chaque touriste reste bien dans sa petite bulle parfaite. Dans son petit riad bien décoré ;

Ils passent leurs journées à se faire masser, à manger leur couscous sur des terrasses à la mode où les trois quarts des locaux ne pourront jamais aller, à déambuler dans les souks en ne voyant que les beaux objets… Puis lorsqu’il faudra aller chercher un peu de folklore… Ils fonceront sur la célèbre place pour aller prendre un selfie minable avec des singes ou des serpents !

Pourquoi ne voient-ils pas que les singes sont réduits à l’esclavage ? Que les gens viennent sur la place pour mendier ? Que la moitié des serpents sont morts, comme ça au milieu des gens ? Pourquoi ne voient-ils pas les artisans qui fabriquent inlassablement les millions d’objets du souks, en étant assis tout la journée par terre sur le sol, dans des conditions honteuses !?

Pourquoi ne voient-ils pas que tout ce joli monde parfait a été créé juste pour eux ?

Quand tu pars, la France te manque-t-elle ?Et quand tu reviens, l’étranger te manque-t-il ?

La France ne me manque jamais. Si mes animaux n’étaient pas là, je n’y reviendrais pas !

Pour l’instant, je n’ai pas trouvé de pays où je me sente assez bien pour y faire ma vie. Par contre, il y a Bangkok… Bangkok, je ne sais pas l’expliquer. Cette ville est tellement à l’opposé de ce que j’aime. Pollué, horrible ! Les cafards, les odeurs… Mais je crois que j’ai laissé un peu de moi là bas. J’y pense tous les jours.

Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes qui veulent se lancer dans l’expérience de partir à l’étranger (pour voyager, des études, un stage…) ?

D’y aller ! De penser à leurs propres rêves et envies et de ne pas écouter les proches ou les mauvais avis. De penser à leur sécurité constamment (assurances, ambassade, police, papiers identités…) et une fois que ça c’est ok, de se lancer !

Et dans l’expérience de tenir un blog voyage comme toi ?

D’être motivé et travailleur !

- Ça prends énormément de temps, on est loin des 35 heures par semaine (presque au triple, quand tu gère ça tout seul !).

- Face à la concurrence tu ne peux pas vraiment te relâcher ! Tu n’as pas vraiment de jour off, pas vraiment de vacances car tu dois être un maximum connecté.

Que penses-tu des bloggeurs, instagrammeurs, youtubeurs actuels liés aux voyages ?

Le sujet qui fâche !

Beaucoup surfent sur la tendance et sont sans scrupules pour les locaux ou les animaux (comme les éléphants dont je parlais en story il ya quelques jours) ! Et pour une majorité de ceux que j’ai pu croiser à l’étranger, ils se rendent à un endroit uniquement pour le spot photo…

Quand ils reviennent ? Eh bien ils ne savent pas grand-chose de l’endroit où ils sont allés mais vont écrire des articles pratiques pour que vous puissiez tout visiter le plus authentiquement possible !

Le problème c’est que ça fausse les idées, ça fausse le travail des autres blogueurs investis et ça n’envoi pas vraiment la meilleure image de notre métier. En voyage tout n’est pas parfait, tout n’est pas beau, tout n’est pas magique. C’est aussi important de le dire.

Quel est ton prochain voyage, ta prochaine destination ? On pourra retrouver les infos sur ton blog ? Et tu nous enverras une photo ?

Cette année a été inutile ! Il y avait l’Australie, l’Inde, l’Indonésie, le Vietnam… tout cela a été annulé. J’ai perdu beaucoup de personnes de ma famille cette année et ça a été rude pour remonter la pente; d’où ma désertion d’instagram et mon nouveau compte.

J’avais besoin d’une coupure, de changement, de renouveau.

Aucune de ces destinations ne seront au programme pour les mois à venir, sauf une. l’Australie. C’est mon plus vieux rêve et j’ai besoin de longs mois au sein d’une même destination, pour faire le point et me recentrer.

Bien-sûr que je publierai mes aventures ! Il y a le blog et qui sait… peut-être aussi la vidéo …

 

LE QUIKde KALLISTEHA…. Tu es plutôt :

  1. Mer ou Montagne ?  Mer ! Je ne suis pas grande résistante au froid des montagnes malheureusement :D
  2. Coquillages ou Crustacés ? Mon dieu les crustacés me font peur !
  3. Bouddhiste ou Boudeuse ? J’aurai plutôt répondu « garce » haha
  4. Chat ou Chien ?  Les deux.
  5. Petit Rat ou Petit Chat ? Petit rat !
  6. Melon ou Pastèque ? Melooooonnnnnnnnnnnn (une passion dans ma famille)
  7. Thalasso ou Thalassa ?  Ni l’un ni l’autre ! Je n’ai pas de télé et pas de temps pour aller au spa ;)
  8. Couscous ou pizza ? Oh mon dieu ! Pizza !
  9. Bateau ou avion ? Chaussures et train, j’adore le train !
  10. Visiter ou Flâner ? Flâner ! Absolument !
  11. Zoo ou Aquarium ? Seasheperd, Wwf, Fondation Brigitte Bardot ! (C’est mieux :D)
  12. Asie ou Europe ? Asie !
  13. Dora ou Lara Croft ? (on sent l’influence du papa hahaha) Lara Croft !!! Juste pour enfermer le vieux monsieur dans le garde manger :D
  14. Reine des Neiges ou Vaiana ? Merde. J’ai vieillit.
  15. Christophe Colomb ou Thomas Pesquet ? Jules Verne !
  16. Nuisette ou T-shirt ? Culotte ! :D
  17. Dormir ou Bouger ?  Bouger !
  18. Carte postale ou Blog ? Ah j’adore envoyer des cartes à mes abonnés et à mes proches. Mais le blog c’est aussi mon bébé alors…
  19. Attachante ou attachiante ? Mégachiante !
  20. Paysage ou Patrimoine ? Un équilibre des deux
  21. Plongée ou Rando ? Hummm. Apnée !
  22. Vélo / trottinette ? Vélo
  23. Influenceuse ou Bloggeuse ? Inspiratrice !
  24. Rédactrice ou Photographe ? Photographe <3
  25. Nature ou Côte d’Azur ? Hahaha tu veux me faire avoir des histoires ! La Côte D’Azur, mais pour son arrière pays magnifique dans la nature !

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON
Regardez aussi :
blog
Trik Trak Trek - Théau de Travel Glober
septembre 16, 2019
etranger
blog
Léa en Argentine : un échange universitaire Erasmus de 6 mois !
avril 06, 2018
etranger
blog
Anissa et Maxime à vélo : la Thaïlande, paradis heureux et peu cher
avril 09, 2018
etranger
)