Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Cambodge : découvrez nos vidéos & interviews

Cambodge

Kelly : 40 jours entre Laos et le Cambodge !

juin 05, 2018
cambodge

Kelly a décidé de partir dans un séjour d'un mois et demi à la découverte de quelques pays d'Asie du Sud, soit le Cambodge et le Laos. Aujourd'hui, elle nous parle de ces deux pays, de ses aventures, de ce qu'elle a apprécié le plus, mais aussi de ce qu'il faut savoir avant de s'y rendre.

Carte d'identité de notre voyageuse du mois 

  • Prénom Nom : Kelly Robert
  • Age : 28
  • Date et destination de départ : du 10 juillet 2013 au 17 août 2013 au Cambodge, Laos,
  • Durée de l’expérience : 6 semaines

1 - Parle nous un peu de toi et de ton parcours

Originaire du sud de la France, j’ai commencé mes études de biologie sur Montpellier et continué sur Nantes pour finir sur Paris. Bac+5 de management et marketing des services en poche, me voila lancée dans la vague de l’insertion professionnelle et c’est dans la continuité de mon alternance que j’ai débuté ma vie pro en tant que chef de produit dans l’industrie pharma. Lors de mes congés, j’en ai profité pour voyager et mes 2 premières grosses destinations furent le Cambodge et le Laos.

2 - Pourquoi as-tu décidé de partir en Asie ? Qu’est-ce qui t’a le plus attiré sur cette destination ?

Rêve de petite fille, je souhaitais plus que tout découvrir les temples d’Angkor Vat. C’est donc Siem Reap qui m’attirait le plus, le Mékong et les îles aussi !

3 – Parle-nous de ce que tu as fait ? Qu’est-ce que cela t’a apporté ?

Nous avons formé un belle boucle en forme de 8 pendant notre voyage.

Après 2 jours à Bangkok en Thailande , nous voila arrivés à Phnom Penh, capitale du Cambodge : au programme visite de l’île de la soie, du musée nationale, déambulation au milieu des maisons coloniales et assez rapidement direction le nord pour Kratie au pied du Rattanakiri et Mondulkiri avec surtout les pieds dans le Mékong. A Kratie, nous avons apprécié le rythme de vie des habitants, les enfants à la sortie de l’école, c’est à vélo que nous avons longé le Mékong pour se perdre dans les montagnes et découvrir des temples et pontons cachés. Grimpe de mille marches pour observer les Boudha d’or contempler la vallée, la vue vaut le détour.

Nous poursuivons avec le Laos, déplacement en bus locaux pour une immersion complète, pas de surbooking et des diffusion de vidéos aussi sympas qu’étonnantes. Nous arrivons à Paksé, l’entrée pour le plateau des Bolovens, direction champassak que nous rejoignons par bateau pour découvrir le temple du Laos : …., Adri a aussi profité de cette escale pour jouer au badminton avec les enfants et moi contempler les plus vieux entrain de jouer à la Pétanque ! Une vingtaine de km à vélo au milieu des rizières, dépaysement garanti ! Nous continuons sur les 4000 îles sur Don det et don Kon, ne pas avoir peur des araignées, elles sont énormes par ici. Restauration sur paillotes plantées dans le Mékong avec musique rocknroll 70 en fond et à fond, on adore, à cette occasion, nous avons joué au billard avec les locaux ! des vrai pro !

Prochaine étape, Tadlo, croisement de rivières et balades à dos d’éléphant, éléphant bien traité par ici ! On s’est aussi perdu dans la jungle à la recherche des mille cascades, bon sur une journée de marche et après avoir été attaquée par des fourmis de feu, on en aura quand même trouvée 3 et croisé des villages authentiques dont un qui nous pensons n’avait jamais vu d’autres personnes qu’eux, oui oui, j’ai cru que le chef de la tribu allait me garder, bon on a pas trop traîné. Je garde en mémoire aussi, les femmes lavant le linge dans les rivières, les enfants courants partout avec des petits cochons, les plus mignons du monde !

Fin du voyage au Laos, je retiens la gentillesse et générosité des habitants, les femmes chiquants des herbes teintant leur bouches d’un fuchsia Flash, les massages, et la beauté des montagnes !!

Retour sur le Cambodge, en 18 heures de route à 18 dans un van de 10 places… oui oui, attention au minibus, on ne sait jamais à combien on va finir dedans. Stop à Kampong Chaam vers minuit (enfin), pas de logement prévu, on a pas perdu la face, tranquillou, sac sur le dos, on se dirige vers des lumières et c’est une bonne bière et un repas qui nous attendaient. On a pu profité de belles lumières au petit matin et à la tombée du jour, de balades à vélo dans les tables et du marché. A cette occasion, nous avons rencontré des locaux et trinqué (beaucoup) avec eux. Ici, c’est simple dès qu’une personne veut boire une gorgée de bière tout le monde en prend une… ça va donc très vite.. Petites réjouissances terminées, nous poursuivons vers la tant attendue Siem Reap.

A cette occasion, nous avons rencontrée Muekan, une jeune femme soucieuse d’exercer son anglais, qui nous a invité à déjeuner, aujourd’hui encore nous correspondons. Après ces longues escapades, nous décidons d’opter pour un peu plus de confort, c’est donc « en dur avec piscine » que nous logeons. Tuc tuc très jeune avec qui nous avons sympathisé, nous balade et c’est aussi à vélo (encore et toujours) que nous rejoignons les fabuleux temples d’Angkor. Format 3 jours et levées tôt pour nous afin de réaliser d’abord la petite boucle du domaine puis ensuite la grande. Je n’ai pas vraiment de temple préféré tant ils sont tous singuliers. Si je devais en retenir un, ça serait probablement le Bayon avec ses mille visages.

Nous avons beaucoup aimé Siem Reap, j’y serai d’ailleurs bien restée un peu plus. Nous avons visité la ville, ses maisons, grands hôtels coloniaux et ses parcs. Nous recommandons le parc devant le palais royal au tombé de la nuit, vol de chauve souris géantes incroyable ! Belles photos garanties. Nous avons aussi apprécié ses bars et restaurants, un est d’ailleurs spécialement dédiée aux Beatles, ça vaut le détour. Nous recommandons une adresse pour manger de la gastronomie cambodgienne basé sur 40 herbes aromatiques différentes, Chamrey Tree, service et dressage aussi beau que les mets furent bons.

C’est pour dire nous y avons été 2 fois ! Après ce temps dans le nord, nous continuons le voyage en direction du sud. A cette occasion déplacement de nuit en bus couchette, un bon deal pour économiser une nuit d'hôtel et une journée dans les transports ! Il ne faut juste pas être trop grand… Nous voila à Kampot, capitale du poivre et de sa culture. Location de scooter pour l’occasion, guest host les pieds dans l’eau du Mékong. Je n’ai pas résisté, je me suis baignée et tout va bien.. Nous avons longé un grand lac très joli et déjeuner au soleil, puis après visite d’une plantation et achat de poivres noir, rouge et blanc, nous avons profité de la piscine du patron pour se rafraîchir !

Direction Kep sans plus attendre, ville du petit crabe bleu et blanc, au programme billard, randonnée dans la montagne pour vue imprenable et surtout gastronomie, deuxième round. Goûtez le crabe dans le restaurant de la chef Anglaise qui combine cocktails occidentaux et mets locaux ! un régal et un cadre magnifique au bord de l’eau. La proximité avec la mer, nous décide à finir nos merveilleuses vacances avec une grosse semaine sur les îles en mode rando et aussi (surtout) farniente ! Nous ne sommes pas déçus et c’est avec Koh Rong Saloem la tranquille et nature et Koh rong plus dynamique et festive que nous terminons le voyage.

Au programme, snorkelling, cocktail, canoe, dernier pancakes au petit déjeuner, et randonnée. Petite astuce pour ne pas tomber (comme nous) dans le piège, si vous logez côte Est et vous rejoignez les plages magnifiques de la côte Ouest pour la journée et son inoubliable coucher de soleil, n’oubliez pas votre lampe frontale ! Et oui, la traversée se faisant dans la jungle et la nuit tombant très vite, le retour dans le noir a été, comme dire, une vrai expérience ! Le deuxième jour, équipés de la lampe, nous avons croisé, chauve souris, araignées et serpent… Il n’y a pas de secret les plus beaux endroits sont les plus isolées et aussi les mieux protégés.

4 - Durant la préparation de ton séjour, t’es-tu aidée de sites internet, de livres, des témoignages… ? Qu’est ce qui t’a le plus aidé à concrétiser ce projet ?

Pour la préparation, j’ai un peu bookiné et échangé avec un ami qui a vécu là-bas quelque temps. Je préfère ne pas trop me renseigner et planifier pour vivre l’aventure pleinement. Ce qui m’a le plus aidé à concrétiser le projet c’est d’avoir la certitude de pouvoir partir sur une longue période.

5 - Qu’est-ce qui t’a le plus frappé en arrivant dans le pays ?

Les habitants, la température et la nourriture !

6 – Ton coup de cœur entre le Cambodge ou le Laos ?

Le Cambodge, Je dis ça mais nous sommes retournés au Laos cet été.

7 – Parle-nous de ton logement ? Comment les as-tu trouvés et comment cela s’est passé ?

Côté logement, nous avons fait tous les types, du plus précaire au (presque) plus luxueux ! ça permet d’équilibrer le budget et de vivre le voyage différemment. Ils ont tous été top, aucun souci. A noter que nous avions simplement booké celui de l’arrivée et du départ, pour tous les autres se fut du sur place à l’envie avec parfois l’aide du routard ou de tripadvisor.

8 - Côté coût de la vie… Peux-tu nous donner des exemples de coûts de la vie de tous les jours ? (Transport, logement, alimentation, sorties, bières, habillement…)

Transport : de 1 euro avec les bus locaux à 10 euros pour les mini van de touristes pour une même distance. Prix des bateaux à considérer aussi, à noter : pas de train au Cambodge ni au Laos du sud et les routes plus on va vers le nord plus elles sont remplies de nid de poule, voir de nid « d’autruche »… la location du vélo, je crois que c’était 2 euros par jour par vélo !

Logement : De 3 euros par pers à 30 euros selon le standing et le lieu… en moyenne je pense que nous étions à 8 euros la nuit par personne en guesthouse sur cette période.

Alimentation : On a pu mangé d’énormes plat riz/poulet pour 1e fait par la mamie du village (Tadlo au Laos) et le plus « cher » était au Chamrey tree à Siem Reap, je ne suis même pas sure qu’on ait dépassé les 20 euros par tête. Ne pas hésiter à manger local, dans les bouiboui aux bords des routes !

Sortie : la grosse dépense a été l’entrée pour les temples d’Angkor : 40 euros de mémoire… sinon les entrées dans les musées. Les offrandes dans les temples. Pas beaucoup de dépenses en fait.

Bières : Pas cher du tout.

Habillement : privilégier les marchés, globalement peu de boutiques dans ces destinations, sauf peut être à Siem Reap où quelques boutiques chics sont présentes. A noter que tout se négocie surtout en basse saison. Après c’est une question d’envie ou de principe.

9 - Que peux-tu nous dire sur le Cambodge, les habitants et la culture locale ....?

Pour le Cambodge : les habitants sont très accueillants et souriants, ils ne sont pas trop dans une approche commerciale, touristique, voire comptable. Par exemple, à l’addition, pensez à recompter discrètement vos sous, souvent, on vous rend plus qu’il ne faudrait.

10 – Idem pour le Laos ?

Pour le Laos (le sud du Laos), les habitants sont plus discrets, voir pudiques, on ressent qu’ils sont moins touchés par le tourisme. Ils sont aussi très gentils et disponibles. J’ai retenu que, par exemple, au Laos, on ne se dit pas au revoir, c’est un peu déroutant.

11 - Raconte-nous ton souvenir le plus émouvant ?

Mon souvenir le plus émouvant a été le coucher de soleil à Koh Rong salem, il était énorme, les couleurs étaient folles, nous étions seul sur un périmètre énorme, posé sur un ponton. C’était magique d’avoir ce si beau spectacle « que » pour nous.

12 - Quels sont les plus beaux endroits à découvrir dans le pays ? Qu’as-tu découvert ?

Au Cambodge, les plus beaux endroits à découvrir sont pour moi dans l’ordre : les Temples d’Ankgor, Siem Reap, les îles, Kep et Kampot et Kratie. Pour le Laos, auxquelles j’ajoute les destinations du Nord qu’on a faites cet été : Luang Prabang en 1, puis Don Det et Don kon et enfin le plateau des Bolovens avec Tadlo.

13 – Es-tu partie avec une assurance internationale ? il t’est arrivé des pépins à l’étranger ? Si oui, comment décrirais-tu le système de santé local ?

Je me suis inscrite sur le fil d’Ariane comme à chaque fois. Pas de pépins, ouf ! juste vigilance à la frontière Cambodge/Laos, on peut vous demander de l’argent via une sorte de contrôle santé, ça peut sentir l’embrouille, pas mal de changement côté moyen de transport, on vous fait passer d’un van à l’autre comme des paquets de courses, restez souple et surveillez vos bagages un max.

14 - Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes qui veulent se lancer dans la même expérience ?

Ne pas hésitez à sortir des sentiers battus, à goûter aux plats locaux, à échanger avec les habitants et à partir sur les îles pas encore très connues du tourismes, le Cambodge est une destination idéale pour les amoureux du vélo, de belles et inoubliables balades seront au programme à coup sur.

15 – Si tu devais constituer un petit sac d’éléments essentiels pour « survivre » au Cambodge et au Laos, tu mettrais quoi dedans ?

  • Du loperamide si tu aimes les fruits et manger local. Le spasfon est aussi le bienvenu.
  • Produits antimoustiques, il y a en a aussi sur place, ils sont très (trop ?) efficace. A mettre au lever et à la tombée du jour ça suffit.
  • Pour la malarone, il y a 2 écoles, perso je l’ai pris, mon chéri non.
  • Désinfectant liquide et pommade.
  • Pansements et couverture de survie,
  • Un kway, il pleut parfois quand même. Pour les parapluies vous les prendrez sur place, ils sont trop mignons !
  • Photocopie de permis et passeport, et double dans boite mail, Photo d’identité x 4, importants pour les visa notamment si vous passez des frontières
  • Des tongs, meilleur chaussures pour tout faire dans ces pays, surtout pour avoir les pieds secs !
  • Maillots de bains et un masque de plongée !
  • Pour les îles, il n’y a pas de distributeur donc penser à prendre assez de liquide sur vous pour la durée sur place.
  • Et du coup penser à prendre une poche hermétique pour vous baigner avec vos sous aussi, on nous a dit que les singes aimaient bien passer dans les chambres des guesthouse et dans les cabanes dans les arbres..

Merci et à bientôt sur Ready to Go !

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON
Regardez aussi :
blog
Anaïs et Didier : un voyage inoubliable au Cambodge
mai 22, 2018
cambodge