Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes

Formalités pour un voyage en Corée du Sud

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir en Corée du Sud

Corée du Sud

Court séjour

Pour se rendre en Corée du Sud, aucun visa n’est obligatoire. Les ressortissants européens auront uniquement besoin d’un simple passeport valable pendant encore 6 mois, ainsi que des billets d’avion aller et retour. La durée de séjour maximale en Corée du Sud varie entre 30 et 90 jours suivant votre nationalité (90 jours pour les Français).

Toutefois, cela n’est pas valable pour les Canadiens, par exemple, qui ont la possibilité de rester 6 mois sur le territoire sud-coréen sans visa. Les demandes de prolongations se font une fois sur place à l’ambassade de France à Séoul. Plus de précisions ici.

Formalités voyage Corée du Sud

Long séjour

Pour tout voyage en Corée du Sud, supérieur à trois mois, un visa ainsi qu’un passeport valable sont impératifs. La demande de visa se fait à l’ambassade ou au consulat de la Corée du Sud en France. Il existe néanmoins plusieurs types de visas, soit le PVT (Programme Vacances Travail), le visa travail et les deux types de visas d’études (D-2 et D-4).

Il n’existe pas de visa de tourisme longue durée. Si vous ne désirez pas travailler, les procédures sont les mêmes que pour les courts séjours.

Notez que pour tout séjour supérieur à trois mois, vous devrez obtenir votre « Alien Registration Card » (carte d’identité). Cette carte s’obtient lors de votre arrivée en Corée du Sud auprès du bureau de l’immigration le plus proche de votre domicile. Le tout muni de votre passeport, d’une copie de ce dernier, d’une photo d’identité et d’un timbre d’une valeur de 8€.

Visa étudiant D-2

Si vous voulez faire vos études en Corée du Sud, le visa est donc impératif. Pour toute demande, une durée de traitement allant d’un à trois mois est requise. Le visa est valable pendant 90 jours, à compter de la date de délivrance.

Le visa D-2 est nécessaire pour la poursuite d’études dans une université coréenne. Il est, par ailleurs, indispensable de renouveler votre visa étudiant, une fois en Corée du Sud, dans les 30 jours précédant sa date d’expiration, auprès de l’ambassade de France à Séoul.

Pour toute demande de visa d’étude, vous devrez fournir à l’ambassade sud-coréenne à Paris :

  • Un passeport valable pendant encore 6 mois minimum
  • Le formulaire de demande
  • Un original du certificat d’admission de l’université Coréenne
  • 1 copie du certificat de scolarité (ou carte d'étudiant) ou copie du dernier diplôme
  • 1 photocopie de la carte de séjour (pour les étrangers)
  • 54€ en espèce ou en chèque
  • Une photo aux normes
  • Une preuve de fonds suffisants pour la durée du séjour : attestation formelle de vos parents, copie de votre attestation de bourse, etc.

Pour ceux qui envisagent de travailler durant le voyage étudiant, cela est possible. Après avoir étudié 6 mois dans une université coréenne, vous en avez la possibilité avec le visa D-2. Vous aurez, par ailleurs, besoin d'une recommandation de vos professeurs et d’être toujours inscrit à l’université.

En ce qui concerne les horaires, vous devez travailler 20h par semaine durant le semestre et à plein temps pendant les vacances obligatoirement pour être dans la légalité.

Visa étudiant D-4

Ce visa spécifique est destiné aux étudiants voyageant en Corée du Sud uniquement pour apprendre la langue du pays dans une université linguistique ou coréenne. Les documents à fournir sont :

  • Deux photocopies du passeport
  • Deux photocopies du formulaire de demande
  • Deux photos d’identité
  • Votre certificat d’admission ou d’inscription accompagné d’une copie en anglais
  • Votre programme d’études accompagné d’une copie en anglais
  • 2 CV en anglais
  • Une attestation financière
  • 54€ en espèce ou en chèque

Visa de travail

Les stages n’existent pas en Corée du Sud. Néanmoins, les entreprises sud-coréennes peuvent vous proposer des formations lors de votre voyage étudiant en Corée du Sud. Après l’avoir trouvée, les demandes sont similaires à celles des visas D-2. Pour les formations en entreprises, les durées de visas excèdent rarement les trois mois.

Pour obtenir un visa de travail (durée généralement de 3 ans, mais peut aller jusqu’à 7 ans), vous devrez présenter une demande de visa avec l’approbation de votre employeur coréen. Vous devez également obtenir un permis de résidence auprès du Service de l’immigration de la Corée du Sud.

Le PVT (Programme Vacances-Travail)

Appelé plus couramment le Working Holiday Visa (WHV), il est spécifique aux personnes âgées de 18 à 30 ans et souhaitant bénéficier d’une expérience professionnelle en Corée du Sud d’une durée d’un an. C’est la solution la plus simple à adopter pour votre voyage en Corée du Sud car il est valable pour les formations et le travail en entreprise.

La demande se fait auprès de l’ambassade sud-coréenne à Paris et vous aurez la possibilité d’entrer et de sortir du pays autant de fois que vous le souhaitez durant toute la durée de votre voyage.

Voici les documents que vous devrez fournir :

  • Un passeport valide durant toute la durée de votre séjour
  • Une photo d’identité
  • Vos billets d’avion aller/retour
  • Des preuves de fonds de l'ordre de 2 500 euros pour subvenir à vos besoins pendant votre séjour
  • Un certificat médical
  • Un extrait de votre casier judiciaire vide
  • Une lettre de motivation
  • Un certificat de scolarité ou votre diplôme le plus élevé

Une fois en Corée du Sud, vous devrez impérativement, pour le bon déroulement de votre voyage étudiant, vous faire enregistrer auprès du bureau d’immigration et informer les autorités concernées en cas de changement d’adresse dans les 14 jours suivant votre déménagement. Sachez qu’il n’est pas possible de prolonger son séjour avec ce type de visa.

Couverture santé en Corée du Sud

Aucune offre publique de santé n’existe à proprement parler en Corée du Sud. Le système de santé sud-coréen est en voie d’être totalement privatisé. Le système de santé privé représente 91% des lits et 89% du personnel hospitalier.

Sachez tout de même que la qualité des soins est similaire aux normes européennes dans l’ensemble des établissements de santé en Corée du Sud mais que le personnel ne parle généralement pas anglais !

Le paiement se fait uniquement en liquide et avant le soin. Pensez à cette problématique lors de votre voyage étudiant en Corée du Sud. Toutefois, une consultation médicale excède rarement les 25€.

Il est tout de même extrêmement important de souscrire une assurance voyage avant de partir en voyage étudiant en Corée du Sud.

Conduire en Corée du Sud

Le permis de conduire international est obligatoire et uniquement valide pour les courts séjours en Corée du Sud. Pensez donc à l’obtenir auprès de votre préfecture en France, avant votre départ pour votre voyage étudiant. Pour cela, vous devrez présenter :

  • Un passeport valide
  • un justificatif de domicile
  • deux photos d’identité
  • le permis de conduire français valide depuis plus de trois ans, ainsi qu’une copie

Cette procédure est très facile et gratuite.

Conduire en Corée du Sud : Formalités

Le permis de conduire international est valable pendant 3 ans mais vous pourrez l’utiliser maximum un an en Corée du Sud. Attention : gardez toujours votre permis français sur vous durant votre voyage en Corée du Sud, sinon le permis international n’a pas de valeur !

Pour les longs séjours, il est nécessaire d’échanger son permis de conduire français contre un permis coréen pendant les six premiers mois du séjour en Corée. Une traduction certifiée du permis français conforme par l’ambassade de France est nécessaire ainsi que la production d’un certificat médical. Les échanges en début et fin de séjour se font auprès du commissariat de police coréen. (Pensez donc à vous munir de votre billet d’avion retour pour justifier l’échange).

Location immobilière en Corée du Sud

La location d’un appartement lors de votre voyage étudiant en Corée du Sud ou lors d'un séjour touristique peut s’avérer très compliquée. Le système n’a rien à voir avec notre système européen. Par exemple, la mesure du mètre carré se fait en « pyeong », 1 pyeong = 3.3 mètres carrés.

Il existe néanmoins deux systèmes de location en Corée du Sud :

  • Le jeonse : le locataire paye un dépôt compris entre 50 et 100% du prix total de la location. Ce dernier lui est restitué deux à trois ans après la fin du contrat de location. C’est le système le plus courant des grandes villes coréennes. Oui oui, vous l’aurez compris, ici le loyer est gratuit vu que votre argent vous est restitué ! Vous ne payerez finalement que des frais de réparations éventuelles et les charges (eau, gaz, électricité).
  • Le wolse : similaire au système de location français, le locataire verse le montant mensuel du loyer au propriétaire. Mais il est très rare car considéré comme sans valeur auprès des Coréens. Ils optent pour le jeonse car ça leur permet d’obtenir une grosse somme d’argent pour investir.

Afin de trouver votre location, passer par une agence vous est vivement conseillé lors de votre séjour étudiant en Corée du Sud. De plus, vous n’aurez pas de mal à trouver un agent parlant anglais. Les frais d’agence vous seront facturés 0.5% du montant annuel de la location.

Comptez en moyenne 520€ / mois lors de votre voyage étudiant pour un studio en centre ville de Corée du Sud.

Ouverture d’un compte bancaire en Corée du Sud

Avant de partir en voyage, renseignez-vous auprès de votre banque pour savoir si elle dispose d’un réseau mondial, notamment des succursales en Corée du Sud. Ouvrir un compte bancaire en Corée du Sud n’est pas compliqué, les banquiers parlent anglais notamment dans les grandes villes où les agences sont nombreuses. Vous aurez uniquement besoin de :

  • Une fiche de salaire
  • Votre visa
  • Votre passeport
  • Votre «Alien Registration Card » (carte d’identité pour les résidents étrangers en Corée du Sud)

Vous disposerez ainsi d’une carte de débit uniquement disponible dans les distributeurs de billets. Le montant du transfert d’argent de la France vers la Corée du Sud varie suivant les banques. De plus, votre passeport vous sera demandé à chaque transfert.

Ouvrir une ligne mobile en Corée du Sud

Vous vous en doutez, le marché de la téléphonie est très développé en Corée du Sud. Les opérateurs sont nombreux (Sk Telecom,...) et vous reconnaîtrez sûrement Samsung et LG. Pour ouvrir une ligne pendant votre voyage étudiant, pensez à vous munir de vos pièces d’identité, visas, et d’un justificatif de domicile.

N’oubliez pas de débloquer votre téléphone avant de partir si vous souhaitez utiliser votre mobile habituel.

La location de téléphone est aussi fréquente en Corée du Sud. Adressez-vous au Séoul Global Center en fournissant vos pièces d’identité.

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour rentrer sur le territoire sud-coréen.

Certains restent, tout de même, fortement recommandables pour un voyage étudiant en Corée du Sud :

  • Fièvre jaune (pour tous les voyageurs âgés de plus de 9 mois)
  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Polio
  • Hépatite A
  • Encéphalite japonaise

De plus, protégez-vous contre les moustiques, surtout pendant la période de mai à septembre ! Toutes les précautions d’hygiène nécessaires ne doivent pas être négligées et évitez de boire l’eau du robinet !

Médicaments

Notez que la médecine traditionnelle à base de plantes est beaucoup utilisée en Corée du Sud. Certains hôpitaux coréens proposent des cures naturelles aux touristes.

En cas de traitement spécifique, emmener la quantité nécessaire de médicaments (à déclarer aux douanes à l’arrivée en Corée du Sud en présentant une ordonnance du docteur).

Des pharmacies sont présentes dans toutes les grandes villes.