Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes

Se soigner en Italie

Les démarches nécessaires en cas d’ennuis de santé

Italie

Vaccins et risques sanitaires en Italie

Pour un bon séjour en Italie, l’Institut Pasteur recommande aux voyageurs d’opter pour un certains nombres de vaccins. Sinon, il n’y a pas de vaccins obligatoires pour pouvoir séjourner en Italie.

La qualité des établissements de santé en Italie

Comme dans tous les grands pays européens, le système de santé en Italie est de bonne qualité.

Santé en Italie

Toutefois, malgré le nombre important d’hôpitaux, ils ne sont malheureusement pas suffisants pour répondre aux besoins de tous les résidents du pays. Bon nombre d’italiens recourent aux services du secteur privé afin de bénéficier des soins nécessaires. Les honoraires y sont plus élevés qu’en France.

Avant de vous y rendre, n’oubliez surtout pas de vous munir de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (C.E.A.M.), afin d’être pris en charge par la sécurité sociale italienne au même titre qu’un résident. Pour ce faire, demandez votre C.E.A.M. auprès de votre assureur 15 jours avant la date de votre séjour en Italie.

Liens utiles

Ministère de la Santé - Italie

Conseils aux voyageurs - Ministère des Affaires étrangères et du Développement International

Quelques tarifs de soins et de consultations

Si vous comptez résider en Italie, il est important d’être affilié au Service de santé national (Servizio Sanitario Nazionale), celui-ci gère tout le système de soins publics du pays. L’étape suivante consiste à s’inscrire auprès de l'Agence sanitaire locale dite Azienda Sanitaria Locale (ASL) la plus proche de vous, afin de bénéficier de visites gratuites chez votre médecin traitant. Ce dernier vous orientera vers un spécialiste en cas de besoin.

À noter que les soins dentaires ainsi que les soins médicaux urgents sont dispensés gratuitement dans le secteur public ou dans les établissements agréés par la S.S.N., contrairement aux consultations faites chez les spécialistes conventionnés par la sécurité sociale locale, où le patient est tenu de régler une participation de 34 €. De plus, pour chaque ordonnance, vous devez payer une participation de 3.10 €.

Par contre, si vous comptez passer un séjour temporaire en Italie, l’idéal serait de demander votre Carte d’Européenne d’Assurance Maladie 15 jours avant la date de votre départ à l’étranger auprès de votre assurance. Cette carte vous permet d’être pris(e) en charge par la sécurité sociale italienne au même titre qu’un résident.

Il reste à signaler que certains soins de santé ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. D’où l’intérêt de souscrire à une assurance santé privée, permettant un remboursement intégral. C’est le cas de l’Extra-Pass, qui vous garantit un remboursement en frais réels.

Numéros utiles (gratuits)

  • Police, pompier, et urgences hospitalières : 999
  • Urgence : 112
  • Services de santé non urgents : 08 45 46 47
  • En cas de fuites de gaz ou d'incendie : 0800 111 999
  • Police et autorités locales : 101

Informations supplémentaires sur le système de santé en Italie

Italie France
Indice de sécurité /100 53.66 52.68
Indice de criminalité /100 46.34 47.32
Espérance de vie 81.12 81,57 ans
Nombre de médecins/habitants 367,50 308,80
Indice de réactivité vis-à-vis des délais d'attente 44.75 68.85

*Chiffres octobre 2015