Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
legende_trait Légende
  • legend-region Régions
  • legend-capitale Capitale
  • legend-ville Villes
btn-map
Alternative content
legende_trait Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Formalités pour un voyage en Nouvelle-Zélande

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir en Nouvelle-Zélande !

Nouvelle-Zélande

Formalités

Court séjour

Aucun visa n’est requis pour se rendre en Nouvelle-Zélande pour un court séjour soit 90 jours. Toutefois, il est important de remplir certaines conditions pour votre voyage :

  • Disposer d’un passeport en cours de validité
  • Avoir sur vous votre billet d’avion retour
  • Avoir un justificatif de solvabilité (en ayant au moins une somme de 1000 $NZ (660€) par mois/personne, ou de 400 $NZ (264€) si vous comptez vous loger chez un particulier

Long séjour

Pour se rendre en Nouvelle-Zélande lors d’un long séjour (dépassant 3 mois), aussi bien dans le cadre d'un travail, d'un PVT ou d'un voyage étudiant, un visa est indispensable.

Voyage Nouvelle-Zélande

Toute demande de visa se fait auprès du « Visa Application Centre London » (le VAC), qui applique une commission sur chaque demande de visa; soit de 18 livres sterling (20€) (n’incluant pas les frais de visa et ceux de livraison 12 livres sterling (14€)). Plus d’informations

Toutefois, les visas pour la Nouvelle-Zélande pour votre voyage étudiant sont délivrés par « l'immigration New-Zealand ». Parmi les visas long-séjour pour lesquels vous pouvez opter, il y a :

  • Le visa de travail / stage
  • Le visa vacances travail / PVT (Visa Working Holiday)
  • Le visa études

Par ailleurs, dès que vous arrivez en Nouvelle-Zélande, n’oubliez pas de vous inscrire au registre des Français à l’étranger, afin de vous faciliter les démarches administratives.

Visa de travail

Vous avez une offre d’emploi chez une entreprise néo-zélandaise, et vous souhaitez avoir un visa de travail en Nouvelle-Zélande pour effectuer votre voyage ? Ci-dessous toutes les pièces à fournir pour pouvoir en bénéficier :

  • Avoir un passeport valable 3 mois après votre date de retour de la Nouvelle-Zélande
  • Disposer d'un contrat de travail ou de stage
  • Remplir et signer le formulaire « Work Visa Application (form number : 1015) »
  • Etre en possesion du « Guide for Working in New Zealand »

Sinon, vous pouvez vous rendre aux « bureaux d'immigration néo-zélandais » pour récupérer les deux documents.

  • Agrafer votre (récente) photo d'identité sur le formulaire, sans oublier de mentionner votre nom au verso de la vôtre ;
  • Fournir une copie de votre billet d’avion aller-retour valide pour la durée de votre emploi ;
  • Déposer votre acte de naissance ;
  • Déposer votre casier judiciaire vierge si vous avez 18 ans et plus ;
  • Déposer une attestation d’assurance médicale ;
  • Passer une radio pulmonaire pour tout séjour allant de 6 à 12 mois en Nouvelle-Zélande ;
  • Faire une visite médicale pour tout séjour supérieur à 12 mois en Nouvelle-Zélande ;
  • Fournir un justificatif de résidence ;
  • Régler les frais de visa qui peuvent vous coûter aux alentours de 270 $NZ (178€).

Pour les (futurs) salariés en Nouvelle-Zélande, ils doivent aussi :

  • Rédiger en anglais une lettre de demande de visa de travail, en précisant le contexte dans lequel le poste vous a été proposé, et quelles sont les pré-requis et les compétences exigées par votre employeur. N’oubliez pas d’y joindre votre CV en anglais.
  • Déposer une lettre de la part de votre employeur néo-zélandais expliquant : l'intitulé de votre poste, les tâches qui vous seront assignées, les compétences et expériences requises pour ce poste, la durée de votre contrat, votre salaire, ainsi que les horaires de travail. N’oubliez pas d’y joindre votre « contrat de travail ».
  • Justifier les raisons pour lesquelles votre employeur recrute un profil venant de l'étranger au lieu d'un profil néo-zélandais. Il doit aussi prouver quels sont les circuits pour lesquels il a opté avant le recrutement (annonces dans la presse, sur Internet, au Ministère de l'emploi, etc.).

En ce qui concerne les (futurs) stagiaires en Nouvelle-Zélande, ils doivent aussi :

  • Rédiger une lettre de demande de stage
  • Déposer une lettre de demande de stage rédigée par votre établissement
  • Déposer une copie de votre convention de stage
  • Fournir un justificatif de solvabilité (minimum 400 $NZ (264€) par mois)

Bon à savoir : il faut prévoir de régler certains frais supplémentaires relatifs à la traduction des documents, aux tests médicaux, etc. De plus, d’autres justificatifs peuvent être exigés en fonction de votre situation ou de votre état de santé pour vous rendre en Nouvelle-Zélande.

Par ailleurs, Il est obligatoire de disposer d'un permis de travail en Nouvelle-Zélande, afin d'y exercer n'importe quelle activité professionnelle. Vous aurez ce permis au moment où vous obtiendrez votre visa de travail en Nouvelle-Zélande. Cette carte mentionne toutes les infos nécessaires concernant votre situation professionnelle dans ce pays : votre entreprise, votre poste, votre ville de résidence, etc.

Finalement, il faut savoir que le « permis de travail » est primordial pour pouvoir exercer une activité professionnelle durant votre voyage en Nouvelle-Zélande, même s'il s’agit d’un stage.

Visa Vacances Travail / PVT (« Programme Vacances Travail en Nouvelle-Zélande »

Dans le cadre d'un accord international d'un certain nombre de pays, vous avez le droit de bénéficier d’un visa PVT pour vous rendre un Nouvelle-Zélande.

Le PVT pour la Nouvelle-Zélande est un programme qui vous donne droit à un séjour en Nouvelle-Zélande pour une durée de 12 mois, où vous pouvez profiter librement de la magie de ce pays, tout en vous assurant un petit boulot (à mi-temps), pour subvenir à vos besoins.

Pour en bénéficier, il est important que vous soyez âgé entre 18 et 30 ans, mais de remplir aussi certaines conditions, qui sont comme suit :

  • Être bénéficiaire pour la première fois d'un PVT en Nouvelle-Zélande
  • Être en possession d'un passeport français
  • Séjourner en Nouvelle-Zélande à titre individuel (sans enfants ou conjoint(e))

Pour faire la demande d’un Visa Vacances Travail en Nouvelle-Zélande (Working Holiday Visa), c’est simple. Vous faites la demande en ligne sur le site de l’ « immigration New Zealand ».

Une fois que c’est fait, vous recevrez dans un délai d’une semaine (généralement) un email vous informant l’acceptation de votre PVT pour votre voyage Nouvelle-Zélande. Si vous êtes accepté, vous serez automatiquement amener à remplir le formulaire « New Zealand Working Holiday form number 1085 » et vous serez informé par la suite des pièces à fournir pour compléter la procédure, qui sont généralement :

  • Un passeport dont la validité dépasse trois mois (au minimum) après la date du retour en France
  • Une attestation d’assurance tout risque (rapatriement, maladie et hospitalisation)
  • Un billet d’avion aller-retour
  • Un certificat prouvant que vous avez fait des radios des poumons une visite médicale
  • Un justificatif de solvabilité (avoir au minimum une somme de 4 200 $NZ (2800€))

Bon à savoir : cette procédure peut prendre plus de temps dans certains cas. Et dans d’autres cas, des documents supplémentaires peuvent vous être demandés pour accepter votre demande de PVT en Nouvelle-Zélande.

Visa étudiant en Nouvelle-Zélande

Pour avoir un visa étudiant pour la Nouvelle-Zélande, il faut présenter une lettre d'admission délivrée par une université néo-zélandaise, et ce après avoir postulé pour la formation souhaitée, et réglé les frais d'inscription nécessaires. Sans cette lettre d’admission, n’espérez pas décrocher un visa étudiant pour la Nouvelle-Zélande.

Par la suite vous aurez à :

  • Remplir le formulaire « Student Visa Application form number 1012 »
  • Avoir un passeport dont la validité dépasse 3 mois après la date de votre retour en France
  • Déposer la lettre d’admission délivrée par votre université néo-zélandaise
  • Fournir un justificatif de solvabilité (1 250 $NZ (850€) par mois couvrant aussi les frais de logement)
  • Fournir un justificatif de paiement des droits de scolarité
  • Déposer un certificat médical et de radiographie

La procédure en générale se fait entre deux semaines et un mois.

Couverture santé en Nouvelle-Zélande

Le système de santé en Nouvelle-Zélande est comparable à celui des pays développés. Offrant une qualité de soins importante, il bénéficie également d’un réseau médical et hospitalier dense. Tous les types de soins y sont disponibles, néanmoins le niveau des médecins est très variable. La pédiatrie est inexistante en dehors des hôpitaux.

Les délais d’attente dans le secteur public peuvent être assez longs. Pour des cas urgents, il vous sera nécessaire de consulter le secteur privé.

En tant que résidents étrangers, vous aurez la possibilité d’obtenir la protection sociale néo-zélandaise si vous obtenez un statut de résident permanent ou bien si vous êtes titulaire d’un permis de travail depuis plus de 2 ans.

Tous les Néo-zélandais ont droit à l’assurance ACC (Accident Compensation Corporation), gérée par l’état, et couvrant les coûts liés aux accidents. Les étrangers bénéficient de la même assurance tant qu’ils sont sur le sol néo-zélandais.

L’ACC ne remplace pas l’assurance voyage. Faites attention car les soins de santé sont très élevés en Nouvelle-Zélande. Pour votre séjour étudiant en Nouvelle-Zélande, pensez à souscrire une assurance privée sur place ou une assurance pour expatriés à l’instar d’Heyme World Pass.

Conduire en Nouvelle-Zélande

Durant votre première année d'expatriation en Nouvelle-Zélande, vous avez la possibilité d'y conduire un véhicule avec un simple permis de conduire français, à condition que ce dernier soit accompagné d'une traduction certifiée. Durant la même durée, vous pouvez aussi conduire une voiture en Nouvelle-Zélande avec un permis international.

Vous trouverez ci-dessous les documents qui vous seront demandés :

  • Deux photos d’identité
  • Le permis de conduire français valide depuis plus de trois ans, ainsi qu’une copie
  • Un justificatif de domicile
  • Une copie de la pièce d’identité

Cette procédure est très facile et gratuite.

Le permis de conduire international est valable pendant 3 ans. Attention : gardez toujours votre permis français sur vous durant votre voyage étudiant en Nouvelle-Zélande, sinon le permis international n’a pas de valeur ! Sachez qu’en Nouvelle-Zélande on conduit à gauche alors soyez vigilant chers étudiants.

Au-delà d’un an, il est obligatoire d’avoir un permis de conduire local.

Location immobilière en Nouvelle-Zélande

Il existe deux types de contrats de bail en Nouvelle-Zélande :

  • Le Periodic Tenancy : c'est un contrat de bail qui n'est pas limité dans le temps. Autrement dit, si vous souhaitez quitter les lieux, vous n’avez qu’à informer le proprio 21 jours avant votre départ. Pareil pour ce dernier, à condition de respecter un préavis de 90 jours (voire moins dans certains cas) en attendant de trouver un nouveau loyer. Le Periodic Tenancy est le contrat le plus adopté en Nouvelle-Zélande.
  • Le Fixed Term Tenancy : Contrairement au Periodic Tenancy, le « Fixed Term Tenancy » est limité dans le temps. Dans ce genre de contrats, les proprios tentent souvent de conclure un bail avec les locataires pour une durée de six mois, afin d'augmenter le montant du loyer par la suite.

Mais avant de conclure un contrat de bail en Nouvelle-Zélande (Tenancy Agreement Form), il est recommandé de faire un état des lieux du loyer, histoire d'avoir une idée sur l'état du logement, pour éviter les litiges.

Par ailleurs, il est nécessaire de régler certains frais, tels que :

  • Bond refund form : une caution égale à 2-4 semaines de loyer ;
  • Rent in Advance : une avance de loyer égal à 2 semaines ;
  • Letting fee : les frais d’agence immobilière (si vous en avez recouru à une, évidemment).

Finalement, si vous avez des soucis avec votre proprio, l'idéal serait de recourir au « Tenancy Services Center», qui vous expliquera vos droits et vos obligations afin de résoudre tout conflit lié à votre loyer. Il y a aussi le « Department of Building and Housing New-Zealand » auquel vous pourriez recourir en cas de litige.

Bon à savoir : Après deux années de résidence en Nouvelle-Zélande, vous avez la possibilité d’avoir un loyer à un montant modéré. A part ça, il faut savoir aussi que le paiement du loyer en Nouvelle-Zélande se fait chaque semaine ou deux semaines, et non mensuellement.

Ouverture d’un compte bancaire en Nouvelle-Zélande

Avant d’ouvrir un compte bancaire lors de votre voyage étudiant en Nouvelle-Zélande, il est recommandé de vous rendre au Fisc néo-Zélandais (Inland Revenue), en vue de l'obtention du numéro IRD. Ce numéro peut vous être exigé par certaines banques (et même par votre employeur).

En ce qui concerne les autres documents demandés pour ouvrir un compte bancaire en Nouvelle-Zélande, ce n’est pas sorcier ! Il suffit juste de vous rendre dans une banque, muni des pièces suivantes :

  • Votre passeport (y compris votre visa)
  • Votre justificatif de domicile

Une fois que votre compte bancaire est ouvert en Nouvelle-Zélande, vous recevez automatiquement une carte de débit, connu sous le nom de « EFTPOS ».

Pour votre compte bancaire, nous vous conseillons N26 qui est La banque Mobile. N26 transforme l’expérience bancaire pour la rendre simple, rapide et moderne. Vous pouvez ouvrir votre compte bancaire en moins de 8 minutes, utiliser une Mastercard N26 dans le monde entier, envoyer des virements instantanés à d’autres utilisateurs N26, recevoir des notifications de compte en temps réel et bien plus encore…

Ouvrez votre compte courant N26 pour 0€/mois

Ouvrir une ligne mobile en Nouvelle-Zélande

Pour ouvrir une ligne mobile prépayée lors de votre voyage étudiant en Nouvelle-Zélande, les pièces à fournir aux opérateurs locaux sont quasi-similaires à celles que l'on dépose en France. Ça coûte généralement aux alentours de 35 $NZ (23€), et ça comprend 10 $NZ (6.60€) de communication.

N’oubliez pas de débloquer votre téléphone avant de vous rendre en Nouvelle-Zélande si vous souhaitez utiliser votre mobile actuel.

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour rentrer sur le territoire. Cependant, si vous planifiez de rester plus de 24 mois, vous devrez présenter un certificat médical et une radiographie des poumons. De plus, un certificat de vaccination anti-amarile (fièvre jaune) est exigé pour tout voyageur âgé de plus d’un an en provenance d’un pays infecté.

Enfin, certains sont fortement conseillés s’ils ne sont pas à jour :

  • DTPolio : cela regroupe les 3 principaux vaccins contre le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite.
  • Vaccins circonstanciels : Hépatite A, Hépatite B, Rage, Grippe, Rougeole, Coqueluche.

Médicaments

Vous pouvez transporter librement vos médicaments qui ne nécessitent aucune ordonnance en France (paracétamol etc.)

Si vous suivez un traitement particulier en France et vous souhaitez transporter vos médicaments en Nouvelle-Zélande lors de votre voyage étudiant, il est nécessaire de respecter certaines conditions. Avec ordonnance du médecin, vous pouvez emmener vos médicaments avec un stock de trois mois maximum (6 mois pour les contraceptifs).

Sachez que vous n’aurez aucun souci pour trouver des médicaments en Nouvelle-Zélande.

Avez-vous trouvé les informations que vous recherchiez ? oui OUI non NON