Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Travailler au Royaume-Uni

Les bonnes démarches pour trouver un job étudiant ou un stage au Royaume-Uni !

Royaume-Uni

Emplois & Stages

Le marché de l’emploi au Royaume-Uni

Trouver un emploi au Royaume-Uni est assez simple, surtout que taux de chômage y est plus bas qu’en France. C'est un marché du travail flexible et qui attire beaucoup d’étrangers depuis plusieurs années. Les Britanniques font passer l’expérience professionnelle en premier par rapport aux études, donc mettez en avant vos compétences sur votre CV et pendant l’entretien.

Vous n’aurez pas besoin d’être bilingue pour trouver un job étudiant, mais vous serez sans doute moins bien payé(e). Vous aurez bien sûr de meilleures opportunités en ayant déjà un bon niveau d’anglais !

Travailler au Royaume-Uni

Les secteurs qui recrutent le plus sont l’hôtellerie et la restauration, la recherche scientifique, le commerce, les nouvelles technologies, la banque, la finance et les industries liées à l’environnement. Il vaut mieux éviter les secteurs de la communication et du marketing qui sont saturés.

Vous aurez plus de chance de trouver un emploi dans les grandes villes comme Londres ou Édimbourg en Écosse, car ceux sont des centres économiques importants. Vous pouvez également vous renseigner sur les offres d’emploi à Manchester : de nombreuses entreprises françaises y sont implantées.

Nous vous donnons ici les informations essentielles concernant les emplois et les stages au Royaume-Uni. Si vous avez déjà une idée de l’endroit où vous allez séjournez, rendez-vous sur la fiche correspondante pour obtenir des informations plus précises.

  • Angleterre, Londres
  • Irlande du nord, Belfast
  • Pays de Galles, Cardiff
  • Écosse, Édimbourg

La recherche d’emploi au Royaume-Uni

Il existe de nombreuses façons de rechercher un emploi au Royaume-Uni ! La plus évidente est de passer par Internet. Les offres d'emplois en lignes sont devenues les principales sources pour travailler au Royaume Uni. Vous pourrez y sélectionner plusieurs critères comme le secteur d’activité, le salaire et le lieu.

Quelques sites pour votre recherche d’emploi :

Ne négligez pas les moyens plus traditionnels comme les petites annonces dans la presse, principalement dans des journaux comme The Times, The Daily Telegraph, Financial Times, The Independent et The Guardian.

Des cabinets de recrutements sont installés dans de nombreuses villes. Ils sont souvent spécialisés par secteurs ou par type d’emploi (temporaires ou à long terme). Vous trouverez une liste de ces cabinets sur www.rec.uk.com. Dans la plupart des villes, vous trouverez également des Job Centers qui disposent de bases de données sur les emplois locaux, mais aussi à l’échelle nationale et européenne. Des conseillers peuvent vous aider directement sur tous les aspects de votre recherche.

Si vous voulez travailler au Royaume-Uni et que vous recherchez une entreprise française, adressez-vous à la chambre de commerce locale de votre pays d'origine. Elle aura sûrement une liste de sociétés de votre pays exerçant au Royaume-Uni.

Enfin, n’oubliez pas que c’est aussi en rencontrant les bonnes personnes, au bon endroit, au bon moment que vous pourrez trouver un travail. N'hésitez pas à rejoindre des groupes d’expatriés et à faire savoir que vous recherchez un emploi.

Salaire et réglementation

Officiellement, il n’existe pas de loi précise concernant le temps de travail et les heures supplémentaires au Royaume-Uni. C’est votre contrat de travail qui doit définir s’il peut vous être demandé d’effectuer des heures supplémentaires, si elles sont rémunérées et à quel taux.

Il existe cependant des limites légales de temps de travail (heures supplémentaires incluses) qui varient selon les secteurs ou l’âge du salarié intéressé, conformément aux prescriptions internationales ou européennes pour des raisons évidentes de santé et de sécurité. De manière générale, la limite de la durée du travail est fixée à 48 heures par semaine.

Stages

Faire un stage à l’étranger représente une véritable valeur ajoutée sur le plan personnel et professionnel. C’est pourquoi de plus en plus de jeunes choisissent de tenter cette expérience et le Royaume-Uni semble une bonne destination pour cela ! Chaque année, le pays accueille de très nombreux étudiants et jeunes diplômés venus faire un stage et acquérir une expérience professionnelle.

Les candidatures spontanées sont plutôt bien accueillies, mais soyez persévérant et surtout, veillez à rédiger correctement votre CV en anglais (attention aux faux amis lorsque vous traduisez, faites relire votre CV par un anglophone !).

Nous vous conseillons d’entamer votre recherche de stage très tôt et de commencer par rechercher uniquement des stages rémunérés car le coût de la vie au Royaume-Uni est assez élevé.

Durée et convention

La durée d’un stage au Royaume-Uni doit être inférieure à un an. Comment en France, la convention de stage doit impérativement fixer les différentes modalités du stage (rémunération, assurances, responsabilités) et être signées par les trois parties (entreprise, stagiaire, établissement d’enseignement). Les droits des stagiaires dépendent de leur statut vis à vis du travail : employé, bénévole (Volunteer) ou travailleur (Worker).

Les ressortissants de l’UE n’ont pas de démarches particulières à effectuer pour partir en stage en Angleterre. Si le stage dure plus de trois mois, il faudra cependant penser à signaler votre présence sur le territoire britannique en vous rendant dans une mairie ou un commissariat. Pour pouvoir justifier à tout moment la raison de votre séjour, vous pouvez effectuer une demande de Registration certificate en ligne.

Les différents types de stages au Royaume-Uni

Il existe différents types de stages, rémunérés ou non. Le terme le plus utilisé pour parler de stage au Royaume-Uni est Internship, mais il n’est pas associé à un statut juridique. Il fait simplement référence au placement d’un jeune diplômé ou en fin de cursus dans une entreprise pour une durée de 3 à 6 mois. Les Internships sont de deux sortes :

  • Summer Internships, des stages de quelques semaines qui débutent à la fin de l’année universitaire. Les recruteurs testent les candidats en situation réelle pour ne retenir que les meilleurs. Ce ne sont pas des stages obligatoires et ils s’apparentent plus à une période d’essai.
  • Graduate Internships, des emplois réservés à des jeunes venant de compléter leur premier cycle universitaire, souvent de longue durée (plus de trois mois). Il est fréquent de trouver des offres pour des missions d’un an.

Quand on parle d’Internship en Angleterre, on parle donc avant tout d’une expérience professionnelle qui se déroule après avoir terminé ses études. Lors de vos recherches, faîtes surtout attention au statut que l’entreprise vous propose :

  • Le statut de Volunteer : un Volunteer est l’équivalent d’un bénévole. C’est une personne qui passe un accord avec une organisation (entreprise, association, etc.) pour un travail qui ne pourra donner lieu à aucune contrepartie financière ou bénéfice de tout genre (même pas d’avantage comme une place de concert pour un Volunteer qui travaillerait pour une salle de concert par exemple). Le Volunteer n’a aucune obligation de se présenter au travail s’il ne le souhaite pas. Il ne peut pas être renvoyé ou attaqué en justice pour non-respect d’un contrat. Les stagiaires choisissant ce statut le font pour gagner de l’expérience ou obtenir une bonne référence pour un futur emploi.
  • Sandwich and industrial placements : c’est un placement en entreprise pris en compte pour l’obtention d’un diplôme au cours du cursus universitaire. Ce type de stage est rémunéré et sa durée est souvent d’une année entière (“thick sandwich courses”). Il correspond à une forme d’apprentissage en alternance et permet généralement l’octroi d’ECTS. Cela concerne certains secteurs plus particulièrement : informatique, agriculture, architecture, commerce et gestion… Dans le cas des "thin sandwich courses”, la durée est de 2 à 6 mois. Le “sandwich course” est fréquent dans le business ou l’administration, l’informatique, l’ingénierie et les technologies, en architecture et construction, en agriculture. Il n’est pas obligatoire.
  • Le statut de Worker : Le stagiaire a passé un accord (écrit ou non) dans lequel il échange sa force de travail contre une récompense. Il est considéré comme Worker si cette récompense est d’ordre financier ou bien un avantage en nature (logement, promesse d’embauche …) et s’il doit se présenter au travail même s’il n’en a pas envie.

Rémunération des stages au Royaume-Uni

La possibilité d’être rémunéré dépend de l’entreprise, du secteur d’activité et du statut du stagiaire.

Tout stagiaire doit être rémunéré à hauteur du salaire minimum s’il agit sous le statut de Worker, sauf si le stage est obligatoire dans le cadre d’un cursus scolaire britannique.

Au cours des études, ils sont régis directement par les établissements d’enseignement en lien avec les branches professionnelles et ne sont généralement pas rémunérés, mais ils peuvent s’accompagner d’avantages (repas, transport, participation financière…).

Le stagiaire n’est généralement pas rémunéré dans les cas suivants :

  • stage de moins d’un mois pour valider des études
  • expérience de travail pendant la scolarité obligatoire (avant 16 ans)
  • bénévolat (Volunteer) pour des associations caritatives (hormis des remboursements spécifiques de repas ou de transport)
  • stage d’observation (shadowing internship)

Même si votre stage n’est pas rémunéré, l’entreprise devra bien sûr couvrir les frais engendrés par la réalisation de votre travail.

Il est plus sûr de choisir le statut de Worker car votre employeur sera notamment obligé de vous rémunérer et de vous fournir du travail pour toute la durée du stage. S’il s’agit d’un stage hors cursus scolaire, le travail peut, là encore, être ou ne pas être rémunéré. A vous de déterminer vos attente et de choisir la solution la plus adéquate.

Comment trouver un stage au Royaume-Uni

Si vous êtes étudiant, commencez par demander à votre école si elle a des contacts dans des entreprises. Les institutions françaises au Royaume-Uni, comme les ambassades ou la Mission Economique, représentent aussi de potentielles organisations d’accueil. La Mission Economique UBIFRANCE au Royaume-Uni accueille des stagiaires français. Vous pouvez envoyer votre candidature spontanée à l’adresse londres@ubifrance.fr.

Si étudiez dans un IEP,vous pourrez postuler à un stage dans les postes diplomatiques et consulaires français. Pour cela, vous devrez prendre contact avec l’IEP pour constituer un dossier qui sera ensuite transmis au ministère des affaires étrangères.

Les stages hors cursus sont courants au Royaume-Uni. Si vous n’êtes pas étudiant, vous pourrez trouver de nombreuses offres de « premier emploi » après les études et d’autres offres hors cursus sur des sites comme RateMyPlacement , GraduatePoolTalent ou Prospects.

La candidature spontanée est la meilleure façon de trouver un stage au Royaume-Uni. Si vous avez les moyens de vous rendre sur place avant votre période de stage pour démarcher des entreprises, n’hésitez-pas ! L’efficacité du porte-à-porte n’est plus à démontrer. Vous pourrez ainsi prouver votre motivation et de rassurer votre futur employeur.

Plus de conseils sur British Council.

Quelques liens utiles pour trouver des offres de stage :

Job étudiant

Au Royaume-Uni, vous trouverez facilement des petits jobs pour de courtes périodes, parfois même à la journée. Le secteur de l’hôtellerie-restauration est toujours à la recherche de bras. Que ce soit dans des hôtels, des bars, des restaurants, ou des cafés, vous aurez de nombreuses opportunités… surtout si vous parlez déjà anglais !

Quelques sites pour trouver un job étudiant :KompassBarzoneCatererSimply Hired

Salaire mensuel minimum
1 378,87€
Taux de chômage
5.4 % (2015)
Avez-vous trouvé les informations que vous recherchiez ? oui OUI non NON