Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

BLOG

le Blog Ready to Go c'est le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes : conseils, vie pratique, classements, astuces, TIPS, études...
L'indispensable pour votre carnet de voyage !

Les vertus insoupçonnées de l’urine

Les vertus insoupçonnées de l’urine

Elle provoque écœurement chez les uns et fascination chez les autres. Composée à 95% d’eau, ce liquide que nous produisons tous contient plus de 3000 agents chimiques selon de récentes études canadiennes.

Nous allons étudier dans cet article les différentes utilisations de l’urine à travers le monde, qu’elles soient thérapeutiques, aphrodisiaques, antiseptiques ou encore désaltérantes … Focus sur l’amaroli ou l’urinothérapie.

Les bienfaits cosmétiques

Les Romains avaient compris depuis l’antiquité que la forte concentration en ammoniaque dans l’urine avait un pouvoir blanchissant. Utilisée pour blanchir les dents, ses propriétés se sont faites davantage connaître pendant la Renaissance pour donner aux femmes ce fameux blond vénitien (entre le blond et le roux) que les dames de Venise et surtout les prostituées prisaient tant.

La mixture composée d’urine humaine, d’urine de cheval et de quelques pigments naturels (pour donner des colorations différentes) était appliquée directement sur les cheveux qu’on exposait au soleil pour activer la réaction chimique.

« L’argent n’a pas d’odeur »

L’origine de cette expression viendrait de l’Empereur romain Vespasien qui devait renflouer les caisses de l’Empire. La légende veut qu’il fît installer des toilettes publiques payantes dans tout l’empire.

Critiqué par son fils pour cette mesure, il lui aurait répondu que même si les toilettes s’accompagnaient d’odeurs nauséabondes, l’argent récolté irait tout de même dans les caisses ! L’urine collectée était ensuite utilisée pour blanchir le linge ou pour dégraisser les laines de les tisser.

urine dans le monde

Crédit photo Scott Lowe

Une alternative à l’eau

Une fois bien filtrée, l’urine devient une source d’hydratation non négligeable qui pourrait peut-être dans le futur servir aux populations qui manquent de sources d’eau potable, puisqu’elle est constituée de 95 % d’eau. La NASA a notamment équipé ses astronautes de ces systèmes de filtres pour leur apporter une source d’eau supplémentaire.

En cuisine traditionnelle

Dans certaines régions de Chine, l’urine des jeunes garçons est récoltée dans les écoles primaires pour cuire et conserver les œufs. Au printemps, cette odeur particulière embaume les rues de ces régions et les habitants sont sur le qui-vive car très friands de ce plat traditionnel !

Les vertus principales annoncées seraient notamment celles de rééquilibrer le yin, d’améliorer la circulation sanguine et de faire baisser la température corporelle lorsque les chaleurs arrivent. Vous pouvez goûter aux « tongzi dan », pour la modique somme d’environ 1,50 Yuan soit 0.16 € !

oeufs dans l'urine

Crédit photo Flickr

Un engrais inattendu

Parmi les nombreux composants chimiques de l’urine se trouvent le potassium, le phosphore et le magnésium, des éléments que l’on retrouve dans la plupart des engrais ! Des chercheurs conseillent donc de conserver son urine. Il faudrait entre 1 à 3L par m² pour obtenir un effet significatif sur votre jardin !

En Médecine

Plus de 7000 cellules souches sont évacuées dans l’urine sans être endommagées. La science a prouvé qu’il était possible de faire des stocks de ces cellules et même de les transformer en neurones !

Des recherches sont actuellement en cours en Asie et dans les pays scandinaves où le sujet est moins tabou et permet donc à la recherche d’avancer plus vite. Une alternative au prélèvement de cellules souches sur les embryons humains qui pose un problème d’éthique à la communauté scientifique.

l'urine en médecine

Le cliché de la méduse

Tout le monde a au moins entendu une fois dans sa vie qu’il fallait uriner (ou se faire uriner dessus) après une piqûre de méduse. Et bien sachez que cela est faux et peut même avoir l’effet inverse ! La méduse relâche des petites capsules urticantes qui se trouvent sur ses tentacules et les déposer sur votre peau, la plupart vont exploser et donc répandre leur venin douloureux. Uriner dessus risque de faire éclater les autres petites capsules intactes et de provoquer une douleur encore plus intense !

Conseil : En cas de piqûre, rincer doucement à l’eau de mer sans toucher la zone affectée, appliquer du sable et laisser sécher. Vous devrez ensuite gratter doucement pour l’enlever à l’aide d’une carte postale par exemple ou d’un objet rigide que vous jetterez ensuite. Mettez ensuite la partie du corps touchée dans de l’eau chaude pendant une trentaine de minutes.

méduse

En savoir plus :

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON

Tu peux lire aussi