Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes

Étudier en Écosse

Tout ce qu’il faut savoir pour faire ses études en Écosse !

Écosse

Le pays offre la même qualité d’enseignement que l’Angleterre mais avec l’avantage de pouvoir étudier en Écosse  gratuitement grâce à la bourse SAAS !

étudier en Ecosse

Les universités écossaises fonctionnent sur le modèle anglo-saxon et beaucoup sont d’ailleurs très bien réputées ! On retrouve parmi les 200 premières places mondiales des classements :

  • University of Edinburgh
  • University of Glasgow
  • University of Dundee

L’Écosse pense à ses étudiants étrangers et a rénové beaucoup de ses établissements.

Système d’enseignement supérieur d’Écosse

La rentrée universitaire se fait à la mi-septembre mais souvent, les étudiants étrangers rentrent une semaine à l’avance : c’est ce que l’on appelle « the International Student Week ». Elle est dédiée aux étudiants étrangers et à leur intégration (avec des sorties, des réunions explicatives sur la vie sur le campus et des consignes du système scolaire). C’est l’occasion de faire des rencontres et de prendre ses marques avant de réellement débuter l’année !

Il y a deux formes de cours dispensés : les « Lectures » (des cours en amphithéâtre) et les « Tutorials » (des cours en classe réduite).

Lectures

Chaque matière comporte une à trois heure(s) de cours en amphithéâtre par semaine. Généralement les cours sont animés par un PowerPoint. À la fin du cours, l’enseignant vous donnera des lectures à connaître pour la prochaine fois. Cela est important car le travail personnel demandé est assez important.

Tutorials

Chaque matière compte une heure de « tutorial ». C’est l’occasion de poser des questions ! Souvent, après votre heure de « Lecture » vous aurez des travaux à réaliser pour votre/vos heure(s) de « tutorial ».

Le travail personnel demandé est assez important et si vous ne vous investissez pas suffisamment, vous risquez d’être pénalisé par l’enseignant. En effet, les professeurs écossais peuvent réellement vous « mettre de côté » s’ils jugent que vous n’êtes pas assez investis dans votre travail.

Conditions d’admission pour étudier en Écosse

N’oubliez pas que pour étudier en Écosse, il vous faut commencer vos démarches au moins 10 mois à l’avance !

Afin de vous inscrire, il vous faudra passer par l'UCAS comme pour toute année universitaire au Royaume-Uni. L’Undergraduate Courses At University And College gère les candidatures de l’enseignement supérieur dans l’ensemble du Royaume-Uni. Vous pouvez donc postuler pour n’importe quelle formation depuis le site internet.

Attention ! Les dépôts de candidatures se font dès les mois de novembre à décembre précédant l’année scolaire envisagée. Les candidatures cessent mi-janvier. Vous pouvez toujours essayer de candidater plus tard mais cela devient dès lors très compliqué.

Vous pouvez formuler jusqu’à 5 vœux de formations et/ou d’écoles différentes. L'UCAS étant payant, les frais d’inscription dépendent du nombre de choix effectués. Pour le maximum (5 choix) vous devrez vous acquitter de £35 environ (autour des 42 euros).

Vous recevrez la réponse entre mars et avril. Les réponses sont bien souvent « conditionnal » c’est-à-dire que vous devez remplir certains conditions d’admission. Généralement il s’agit d’obtenir le diplôme que vous êtes en train de préparer et d’obtenir le score minimal demandé au test de langue.

Pour valider votre choix, vous devrez choisir « Firm » pour la première université de votre choix.

Concernant les tests de langues, ils sont nécessaires pour intégrer une université écossaise, ils sont reconnus dans toutes les universités européennes. Les plus courants sont : l'IELTS, le TOEFL, le TOEIC et le FCE.

Ceci étant dit, on vous demandera généralement de passer le TOEFL ou l’IELTS. Les scores à atteindre varient selon l’université mais cela tourne autour du 80/120 pour le TOEFL et 6/0 pour l’IELTS avec plus de 5/9 pour chacune des 4 épreuves (compréhension écrite, compréhension orale, expression écrite, expression orale).

Une fois vos résultats obtenus, vous devrez envoyer les certificats à l’université choisie. Pour se faire, l’université vous fournit bien souvent une adresse postale ou mail à laquelle adresser vos documents.

À savoir : le score serait plus facile à atteindre à l’IELTS qu’au TOEFL. De plus il semblerait que le TOEFL aie souffert de problèmes d’organisations alors que rien de tel ne s’est produit pour l’IELTS.

Apprentissage de l’anglais

Puisque vous devez obtenir votre test de langue pour intégrer une université écossaise, vous devrez déjà avoir un assez bon niveau avant le départ. Préparez-vous donc avant !

Une fois sur place, vous ferez des progrès en six mois mais y passer un an vous garantira de nets changements ! L’accent écossais est particulier et vous demandera un temps d’adaptation même si vous comprenez bien la langue de Shakespeare mais rassurez-vous, cela ne durera pas longtemps !

Les bourses pour étudier en Écosse

Les frais de scolarité coûtent environ 1 820 livres pour une année en Bachelor (Bac+3) et le prix du Master – généralement plus cher que le Bachelor – varie en fonction du cursus suivi.

Ceci dit, en tant qu’étudiant de nationalité française, vous pouvez bénéficier de la bourse écossaise SAAS. Cette dernière est quasiment toujours attribuée à un étudiant de l’Union européenne et couvre l’intégralité des frais d’inscription (autour des 2 200 €).

Comment obtenir la bourse SAAS ?

Les conditions à respecter sont :

  • Être membre de l’Union européenne
  • Étudier en Écosse pendant au moins un an et à plein temps
  • Présenter la lettre d’acceptation du l’université écossaise
  • Réussir votre année : si vous n’êtes pas diplômé(e), la bourse vous est retirée en fin d’année…

Rendez-vous sur le site du SAAS afin d’entreprendre les démarches administratives. Sachez que dans la majorité des cas, une fois arrivé(e) dans l’université écossaise, celle-ci vous aidera à constituer votre dossier.