Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

BLOG

le Blog Ready to Go c'est le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes : conseils, vie pratique, classements, astuces, TIPS, études...
L'indispensable pour votre carnet de voyage !

Une coupe du monde en tour du monde !

Une coupe du monde en tour du monde !

Bon lorsque l'on est passionné de foot, et supporter invétéré du plus grand club de France (indice : « à jamais les premiers »), on est également un grand supporter des bleus. Lorsque l'on est en tour du monde et plus précisément en Amérique du Sud, il faut être très motivé pour suivre les matchs car il faut compter entre -5h et -7h de décalage horaire avec la France. Vous devez également réussir à bien vous organiser pour être disponible le jour des matchs et pas en plein milieu d’un trek au Machu Picchu ou dans le Salar d’Uyuni ! Le premier match de phase de poule, c’était donc France – Australie avec coup d’envoi à 6h du matin pour moi dans une ville perdue au milieu de la Bolivie : Samaipata (quand je dis perdue, c’est vraiment perdue…).Aucun bar de la ville n'est bien entendu ouvert à cette heure-ci, l’hôtel dans lequel nous logeons a une télévision des années 80 avec une antenne digne d’une fourchette et ne diffuse que 3 chaînes nationales non payantes. Donc le match n'est pas retransmis ... Dernière solution : le regarder en streaming. Réveil donc à 5h30, mais après plusieurs tentatives avec un wifi désastreux, j’abdique et m’avoue vaincu … je ne pourrai donc pas voir ce match. Heureusement les amis sont là et j'ai tous les ralentis du match en direct grâce aux réseaux sociaux. Bon je me fais la promesse que c’est la dernière fois que je rate un match et je compte bien m’y tenir ! Second match de poule avec un France – Pérou assez particulier pour nous car nous y étions il y a moins d’un mois, et là-bas rien que le fait de s’être qualifié pour la phase finale était une magnifique victoire ! C’est un pays qui ne parle que de foot, et dès que nous disions que nous étions français, c’était parti pour 30 minutes de débat footballistique et de pronos sur ce fameux match. Il faut savoir qu’ils ne se sont pas qualifiés pour cette phase finale depuis 32 ans, c’est donc un événement national pour eux. Mais nous sommes bien en Bolivie pour ce match, et en Bolivie ils supportent tous les pays Sud-Américain, d’autant plus les pays limitrophes. Nous sommes donc plus précisément au sud de la Bolivie, à Uyuni, à la veille de notre départ pour 4 jours d’excursion dans le Salar et le Sud Lipez (attention 4 jours maxi car le 5ème jour nous devons être dispo pour le match contre le Danemark

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON

Tu peux lire aussi