Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes

Étudier au Japon

Ce qu’il faut savoir pour faire ses études au Japon !

Japon

Système d’enseignement supérieur au Japon

Vous cherchez un pays pour les études où vous pourrez joindre l’utile à l’agréable ? Direction le Japon !

Étudiantes japonaises

Pays de rêve de tout étudiant, le Japon a vraiment tout pour plaire ! En plus d’être un véritable temple de la technologie, une terre de culture très différente et avoir des attractions des plus originales, le pays possède également l’un des meilleurs systèmes d’enseignement supérieur!

Il n’est d’ailleurs pas très différents du nôtre, notamment en termes d’organisations des études puisqu’on on y retrouve aussi le système à trois cycles (LMD). La seule dissemblance, c’est que la licence s’obtient en 4 ans, contrairement à chez nous.

Par contre l’organisation des cours, elle, est très différente. Au Japon, on compte deux semestres (1 semestre dans des cursus spécifiques). Le premier commence en avril et se termine en septembre, tandis que le deuxième est d’octobre à mars.

La majorité des établissements supérieurs japonais offrent des cursus en Japonais, mais il existe tout de même quelques-uns proposant différents cursus en anglais. Les plus nombreux étant ceux de Master.

En général, le Japon est un pays où il fait bon étudier, pour preuve les étudiants français qui y affluent de plus en plus ces dernières années. Toutefois, il y a un point à signaler qui pourrait décourager quelques-uns : il s’agit du coût assez élevé des études. En plus des frais d’inscription (150 €) et des frais d’admission (2 500 €), les étudiants doivent payer une moyenne de 5 000 € par an pour leur formation, ce qui n’est pas abordable pour tous.

De nombreux accords ont été signés entre les universités françaises et japonaises.

Grandes écoles, principaux établissements:

Le Japon peut s’enorgueillir d’avoir un très grand nombre d’établissements supérieurs à son actif. Nationaux, publics ou privés, ces derniers proposent tous des cursus très variés et peuvent être classés en différentes catégories.

La particularité du Japon réside dans le fait qu’il opère une nette distinction entre les universités qui offrent des diplômes de licence (les Universités Undergraduate) et celles où l’on peut suivre des cursus de Master et Doctorat (les Graduate Schools).

Outre ces dernières, il y a aussi :

  • Les Junior Colleges : offrent des cursus de 2 à 3 ans, selon la spécialité. Les spécialités dominantes dans les Junior Colleges sont l’économie, les sciences humaines, l’éducation et la sociologie.
  • Les Special training Colleges : proposent des formations plus professionnelles. La durée de formation est de deux ans.
  • Les Colleges of Technology : offrent des formations de 5 ans dans des domaines spécialisés tels que l’ingénierie.

Les universités japonaises sont réputées de très bonne qualité, tel en témoigne leur classement à l’échelle mondiale. En effet, trois des universités au Japon sont classées parmi les 100 premières au monde. Il s’agit de : l’Université de Tokyo, l’Université de Kyoto et l’Université d’Osaka.

Conditions d’admission

Accéder aux établissements japonais n’est pas sans difficulté. Tous les étudiants (japonais et étrangers) doivent obligatoirement passer par un test d’admission. Celui réservé aux étudiants étrangers est l’« Examination for Japanese University Admission for International Students » (EJU).

Ce test, qui a pour but d’évaluer le niveau des étudiants en matière de langue japonaise et de compétences académiques basiques, se tient deux fois par an au Japon (session de juin et session de novembre). Il n’y a pas la possibilité de le passer en France.

Normalement, l’EJU peut être passé en anglais ou en japonais et comporte trois épreuves :

  • Un test de japonais comme langue étrangère
  • Une épreuve au choix : Les sciences OU le Japon dans le monde
  • Mathématiques

Une fois le test passé, les étudiants n’ont qu’à attendre les résultats, pour savoir s’ils sont aptes ou pas à intégrer une université japonaise.

Mais attention, les universités japonaises ne reconnaissent pas toutes l’EJU en tant que test d’admission. Seules celles qui figurent dans cette liste l’acceptent. C’est pourquoi il est nécessaire de se renseigner à l’avance auprès de l’établissement choisi.

Plus d’informations sur l’EJU ici.

Il reste à signaler que certaines universités qui proposent des cursus en anglais, requierent évidemment un test de niveau en cette même langue. Vous les trouverez ici.

Les étudiants étrangers qui prévoient d’étudier au Japon dans le cadre d’un partenariat ou d’un accord sont exemptés de l’EJU.

Apprentissage du japonais

Comme on vient de le voir, il est obligatoire d’avoir un assez bon niveau en Japonais afin de pouvoir intégrer quelques universités japonaises. C’est pourquoi, il faut penser à prendre des cours avant de voyager au pays.

En France, les centres de langues proposant des cours de japonais sont nombreux. L’idéal serait d’opter pour ceux proposés par l’Institut japonais à Paris.

Toutefois, ces cours ne sont généralement pas suffisants pour bien maîtriser la langue. Raison pour laquelle la plupart des étudiants choisissent d’améliorer leur niveau, en optant soit pour :

  • Les cours préparatoires de japonais, offerts par 66 universités privées et Junior Colleges. Les universités publiques ne proposent pas ce genre de programme. Les étudiants prennent des cours de langue et de culture japonaise pour une durée de 1 à 2 ans, après quoi, ils peuvent accéder à une université japonaise. Ici la liste des établissements proposant des cursus pré-universitaires de japonais.
  • Les écoles de langue japonaise proposent des cours de langue pour étrangers, dont la durée varie de 3 semaines à deux ans. Les étudiants apprennent le japonais pendant la période qui leur convient et sont par la suite aptes à intégrer une université japonaise.

Quelques établissements proposent des programmes de cours de langue pour les personnes n’ayant pas de baccalauréat. Voici la liste !

Les bourses pour étudier au Japon

Étant donné que les études au Japon sont très chères, une bourse ne sera certainement pas de refus !

Heureusement, les bourses ouvertes aux étudiants français sont assez nombreuses et généreuses. Elles pourront servir à financer une part de leurs études et couvrir quelques dépenses pendant leur séjour au Japon.

Les étudiants pourront bénéficier des :

  • Bourses du gouvernement français
  • Bourses de Jasso (Japan Student Service Organization) pour les étudiants réguliers ou en échange
  • Bourses des fondations privées
  • Bourses du gouvernement japonais, que l’on peut répartir en 7 catégories : pour étudiants chercheurs, étudiants en formation d’enseignement, étudiants universitaire de premier cycle, étudiants de College of Technology, étudiants de Special Training Colleges, étudiants en étude japonaise et les étudiants YLP (Young Leader Program)

La plupart de ces bourses sont destinés aux chercheurs et étudiants en doctorat. Mais il y a tout de même quelques-unes dédiées aux étudiants de premier et deuxième cycle. Parmi elles :

  • La bourse de la Rotary Fondation, pour étudiants de 1er, 2ème et 3ème cyclesLa bourse du Ministère de l’Éducation et la Culture au Japon « Japanese Government Scholarship Program », pour un cursus Undergraduate (Licence) en Sciences Sociales, Sciences Humaines ou Sciences Naturelles
  • La bourse du Ministère de l’Éducation et la Culture au Japon « Japanese Government Scholarship Program », pour un cursus Undergraduate (Licence) en Sciences Sociales, Sciences Humaines ou Sciences Naturelles
  • La bourse de langue et civilisation japonaise, du Ministère japonais de l’Education, ouverte aux étudiants de 2ème et 3ème année de licence (en études de japonais ou de civilisation japonaise).
  • La bourse d’étude et de recherche, du Ministère de l’Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie (MONBUKAGAKUSHO, MEXT), pour les licenciés dans les domaines scientifiques, des sciences humaines et sociales.

Plus d’informations sur l’intégralité des bourses pour étudier au Japon ici.

Frais de scolarité 5 000 € /an.