Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

Formalités pour le Japon

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir au Japon !

Japon

Formalités

Court séjour au Japon

Dans le cadre de l’« accord d’exemption réciproque de visa », qu’entretient le Japon avec différents pays, les Français peuvent entrer et séjourner au Japon pour une durée de trois mois, sans visa. Ils n’auront besoin que d’un passeport valide.

Partir vivre au Japon

Long séjour au Japon

Les personnes souhaitant séjourner au Japon pour une durée de plus de 90 jours doivent obligatoirement avoir un visa. Mais avant, l’obtention d’un certificat d’éligibilité (COE) s’impose.

Peu importe le motif du séjour (études ou travail), ce certificat est essentiel pour la constitution du dossier de demande de visa. Normalement, c’est la structure d’accueil (université, école, société…) qui s’occupe de la demande du COE, puisqu’elle se fait au bureau d’immigration au Japon. Ce qui veut dire qu’avant d’envisager d’aller au Japon, il faut d’abord décrocher un contrat de travail ou de stage, être admis dans un établissement japonais… selon le mobile du séjour !

Les étapes d’obtention du COE sont les suivantes :

  1. 1- La structure d’accueil dépose le dossier de demande du COE auprès du bureau d’immigration au Japon.
  1. 2- Le bureau délivre le certificat à la structure d’accueil, qui se charge par la suite de l’envoyer à la personne en question.
  1. 3- Le personne en question reçoit le certificat et peut déposer sa demande de visa auprès de l’ambassade ou du consulat du Japon en France.

Il y a évidemment différents types de visa. Le dossier à constituer pour le demander doit comprendre certains documents :

  • Le passeport en cours de validité
  • L’original du certificat d’éligibilité, ainsi que sa copie recto-verso
  • Le formulaire, téléchargeable sur internet, rempli
  • Une photo d’identité, de moins de 6 mois, à coller sur le formulaire.

Normalement, le visa est délivré dans un délai de trois à cinq jours.

Attention : le dépôt des dossiers de visa doit obligatoirement être fait par le demandeur de visa lui-même. Vous avez normalement jusqu’à trois mois, à compter de la date d’obtention du COE, pour avoir le visa et entrer au Japon.

Le visa vacances-travail (PVT)

Suite à l’accord signé entre la France et le Japon, les jeunes français ont le droit de s’établir au Japon pour une durée maximale d’un an. Le but étant de passer des vacances au pays, en ayant la possibilité de travailler, afin de « compléter les moyens financiers dont ils disposent ». Toutefois, ce type de visa n’est pas destiné à tout le monde, certaines conditions sont à respecter :

  • Être âgé de 18 à 30 ans
  • Ne pas être accompagné d’enfant
  • Être prêt à se conformer aux termes de l’accord bilatéral
  • Ne pas avoir bénéficié de ce visa au préalable
  • Présenter un certificat médical, affirmant la bonne santé du demandeur de visa

Toute personne répondant à ces critères, pourra bénéficier de ce visa (gratuit). Les documents constituant le dossier de demande visa sont presque les mêmes que pour n’importe quel type de visa, sauf que le CEO n’est pas nécessaire. Par contre, il faut également présenter :

  • Un justificatif de revenu
  • Une lettre expliquant l’origine de l’intérêt pour le Japon
  • Un programme de séjour (à télécharger sur le site de l’ambassade du Japon)
  • Un CV
  • Un certificat médical

Une assurance santé internationale est également indispensable pour un PVT en Japon. Optez alors pour l'assurance World Pass de notre partenaire, garantissant un remboursement à 100% des frais réels.

Sur place

Depuis juillet 2012, une carte de résident est émise aux ressortissants étrangers, disposant d’un visa de moyen et long terme. Cette carte est nécessaire pour effectuer plusieurs démarches administratives au Japon, notamment l’ouverture d’un compte bancaire.

La carte de résident est normalement délivrée aux aéroports de Narita, Haneda, Chûbu et du Kansai. Sinon il est possible de la recevoir par courrier, une fois que la personne en question aura fait enregistrer son adresse japonaise.

Pour de plus amples informations, contactez le bureau de l’immigration japonais.

Bon à savoir :

Ces dernières années, le Japon applique de nouvelles mesures de contrôle à l’entrée du pays. Dorénavant les officiers d’immigration prennent les empreintes digitales des voyageurs, ainsi qu’une photo.

Permis de conduire

Le permis de conduire français n’est malheureusement pas reconnu au Japon. Mais les Français peuvent tout de même conduire au pays s’ils disposent de la traduction certifiée de leur permis de conduire. Cette dernière est délivrée par la Japan Automobile Federation (JAF), une fois au Japon. Consultez la JAF pour plus d’informations sur les démarches à suivre.

Location immobilière au Japon

Afin de louer un appartement/studio au Japon, il est nécessaire de présenter un justificatif de revenu au propriétaire qui peut être soit un relevé bancaire, soit une copie du contrat de travail.

Si les deux parties se mettent d’accord, elles peuvent dès lors signer le contrat de location. La durée de bail est normalement de 2 ans au minimum, mais il y a toujours des propriétaires qui louent pour moins.

Aussi, le locataire doit se préparer à payer une somme importante allant jusqu’à 6 mois de loyer, au début. Ce montant sera réparti entre :

  • Une caution de 2 mois, remboursable à la fin du bail
  • Une avance d’un mois de loyer
  • Un mois de loyer (si vous passez par une agence immobilière)
  • Un cadeau de 2 mois de loyer, offert au propriétaire avant de déménager

Bon à savoir :

Au Japon, on peut soit signer, soit tamponner les contrats de bail, en utilisant un Inkan (un sceau personnel remplaçant la signature au Japon).

Ouvrir un compte bancaire au Japon

Seules les personnes disposant d’un visa de longue ou moyenne durée, et donc d’une carte de résident, peuvent ouvrir un compte au Japon.

Pour ce faire, il faut se rendre personnellement à la banque choisie et présenter :

  • Le passeport
  • La carte de résident, avec l’adresse valide dessus
  • Un premier dépôt de 1 000 ¥ au minimum

Certaines banques demandent même un Inkan (un sceau personnel remplaçant la signature au Japon).

Une fois que vous aurez présenté tous les documents demandés, vous serez tenus de remplir un formulaire, comprenant des informations basiques (nom, téléphone, adresse…). Ensuite, vous n’aurez qu’à patienter pour avoir votre carte de retrait.

En règle générale, la procédure d’ouverture de compte au Japon, n’est pas compliquée et ne prend pas beaucoup de temps.

Ouvrir une ligne mobile au Japon

Ouvrir une ligne d’abonnement fixe ou mobile au Japon n’est pas une démarche difficile. Il va falloir vous présenter à l’agence téléphonique, munis de :

  • Votre passeport
  • Votre carte de résident
  • Une carte bancaire ou autre document bancaire relatif au compte ouvert au Japon

Vaccins

Par mesure de précaution, quelques vaccins sont nécessaires avant le voyage au Japon. En savoir plus ici.

Médicaments

Les personnes qui suivent un traitement précis et souhaitent transporter des médicaments lors de leur voyage au Japon, doivent prendre connaissance de certaines règles.

Normalement, il est possible d’importer des médicaments prescrits sur ordonnance au Japon à condition qu’ils ne soient pas de la famille des traitements narcotiques et que leur quantité ne dépasse pas un mois de traitement. Dans les cas opposés, les voyageurs doivent obligatoirement obtenir une autorisation (Yakkan Shoumei) du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales.

Pour ce faire, il faut envoyer par poste des documents prouvant la nécessité des médicaments. Pour plus d’informations consultez le site du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales, ou consultez ce document.

S'inscrire à la Newsletter