Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

PVT au Canada

Partir en PVT au Canada : démarches et conditions

Canada

PVT

Partir en PVT au Canada, voilà une expérience incontournable qui conjugue l'utile à l'agréable, dans un pays qui fait rêver. On vous explique par ici les démarches à suivre pour déposer votre dossier de demande de visa vacances-travail au Canada

Une fois sur place, vous aurez la possibilité de travailler, sans limite de temps ni d’employeur à l’exception des massages exotiques, danse érotique et service d’escorte. Vous pouvez étudier et suivre des cours de langue pendant une courte période limitée à 6 mois, au-delà il vous faudra un permis d’études.

Le quota pour 2019 était de 7150 places, mais 7900 places ont été ajoutées en cours d’année ce qui porte le quota total à 15 050 PVTistes en route pour le Canada pour visiter Ottawa, Toronto, Montréal, Québec ou encore Vancouver !

Conditions d'admission pour un PVT au Canada

  • Être de nationalité française
  • Être âgé de 18 à 35 ans (vous devez demander votre visa avant vos 36 ans)
  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un PVT au Canada sauf ceux en ayant fait un avant 2015
  • Ne pas avoir de personne à charge (sauf exception, voir tout en bas)
  • Avoir un passeport valide ayant une page vierge (sauf la dernière)
  • Justifier d’une preuve de fonds suffisants (2500 CAN$ environ 1600€)datant de moins d’une semaine
  • Posséder un billet aller-retour ou avoir suffisamment d’argent pour se payer un billet retour
  • Souscrire une assurance pour la durée de votre PVT
  • Coût du Visa :220€

Durée de validité : Une fois votre demande acceptée, vous avec 12 mois pour vous rendre sur le territoire, en tant que français, vous pourrez rester 24 mois au Canada !

Délai de réponse : 8 semaines maximum après avoir déposé votre dossier.

La procédure d’inscription pour le PVT Canada

Le demandeur du visa pour un PVT au Canada doit, dans un premier temps, créer un compte MonCIC sur le site du gouvernement du Canada, renseigner l'ensemble des informations requises et effectuer le règlement des frais s’élevant à 335$ CA.

  • 150$CA de frais EIC (Expérience Internationale au Canada)
  • 100$CA de permis de travail
  • 85$CA de données biométriques

Le futur Pvtiste peut consulter à tout moment l'état de sa candidature dans l'espace MonCIC, la liste des profils ou des candidatures présélectionnées figure dans un bassin EIC, en fonction de la catégorie demandée (Vacances-Travail, Stage, Jeunes Pro).

Il faut ensuite compter 8 semaines environ pour le traitement de la demande. 

SI votre candidature est acceptée, une lettre d’introduction au point d’entrée vous sera envoyée dans votre compte MonCIC, qu’il faudra présenter à l’agent d’immigration à votre arrivée au Canada, si tout est en règle, il vous remettra en échange votre permis de travail. Une date d’expiration sera indiquée sur la lettre d’introduction et vous aurez jusqu’à ce jour au plus tard pour vous présenter au Canada.

Si votre demande de candidature est refusée, vous recevrez une lettre d’explication dans votre compte MonCIC.

Documents à fournir à l’Ambassade du Canada en France

Vous devrez ensuite faire une demande de permis de travail et préparer les documents demandés, soit :

  • Une copie du passeport et une photo d'identité

  • Un curriculum Vitae : un CV avec descriptif détaillé des études / diplômes, compétences, expériences professionnelles, mentionnant votre emploi actuel et la ville de résidence.
  • Des justificatifs de fonds et de ressources financières : les agents frontaliers canadiens sont en droit de vous demander une preuve de vos garanties financières (2500 CAN$) à votre arrivée qui doit dater de moins de 7 jours.
  • Un Certificat de Police : les Français ne sont pas obligés de produire de certificats de police de leur pays mais doivent en fournir un pour les pays où ils auraient résidé au moins pendant 6 mois.
  • Un examen médical : la nécessité de présenter ce document dépend de l’emploi que vous comptez occuper une fois arrivé au Canada, il concerne essentiellement le médical, soin aux personnes ou aux enfants, enseignement primaire ou secondaire.

Lien utile. Attention : seuls les médecins approuvés par CIC peuvent délivrer ce document. 

NB : si vous ne disposez pas de suffisamment de temps pour obtenir ces documents dans le délai des 20 jours, vous devrez fournir la preuve de votre prise de rendez-vous.

Depuis le 31 juillet 2018, les Français demandeurs de PVT pour le Canada sont dans l’obligation de fournir leurs données biométriques. Consultez les démarches à effectuer dans notre article données biométriques concernant un séjour au Canada.

Quota 

Pour l'année 2019, 7752 places supplémentaires ont été ajoutées, pour porter le nombre total des candidatures à 15050. Vous avez alors toutes les chances d'être tiré au sort lors des prochaines rondes d'invitations. 

L'assurance : un must !

L’agent des services frontaliers pourrait vous demander de fournir une preuve d'assurance maladie qui vous couvrira pour toute la durée de votre séjour. L’entrée au Canada peut vous être refusée si vous ne possédez pas d’assurance. Celle-ci doit couvrir : 

  • les soins de santé ;
  • l’hospitalisation ;
  • le rapatriement (le retour dans votre pays en cas de maladie grave, de blessure ou de décès).

Lorsque vous arrivez au point d’entrée, vous devez avoir une assurance maladie valide pendant toute la durée de votre séjour au Canada. Il ne suffit pas de détenir une carte d’assurance maladie provinciale valide, puisque le rapatriement n’est pas couvert par l’assurance maladie provinciale.

Si votre contrat d’assurance ne couvre pas toute la durée de votre séjour, on vous délivrera un permis de travail qui expirera au même moment que votre assurance.

Dans ce cas, vous ne pourrez pas demander une modification des conditions associées à votre permis de travail à une date ultérieure.

Bon à savoir 

Le Canada est le seul pays qui autorise les enfants à vous accompagner lors d’un PVT ! Ils devront alors un statut de visiteur, étudiant ou visiteur ayant le droit d’étudier pendant la durée de votre PVT.

Si vous souhaitez partir en couple et que votre moitié n’a pas obtenu son PVT, il existe plusieurs solutions pour que vous puissiez y aller à deux : permis d’études, de travail ou visiteur par exemple.

Une autre solution consiste à ce que vous obteniez votre PVT et que vous obteniez un emploi qualifié réunissant 4 critères que vous devez absolument remplir. Si vous y parvenez, votre conjoint pourra demander un permis de travail ouvert comme conjoint de travailleur qualifié :

  • Condition 1 : Être mariés ou conjoints de fait (vivre sous le même toit depuis au moins 12 mois et fournir les preuves)
  • Condition 2 : Trouver un emploi qualifié de niveau A, B ou de genre 0 (Classification des emplois au Canada)*
  • Condition 3 : Vous avez un contrat de travail pour au moins 6 mois avec une preuve (contrat de travail, lettre de l’employeur ou copie de l’offre)
  • Condition 4 : Vous travaillez déjà pour cet employeur et vous pouvez fournir 3 bulletins de paies (donnés toutes les 2 semaines, vous aurez les 3 au bout d’un mois et demi). Votre conjoint pourra alors faire sa demande de permis.

Attention : les autorités canadiennes considèrent que si vous ne vous êtes pas vus pendant plus de 90 jours, vous n’êtes plus conjoints de fait et donc votre conjoint ne pourra pas vous rejoindre. Par exemple, vous êtes en PVT au Canada et votre conjoint est resté dans le pays d’origine, si vous mettez plus le 90 jours à obtenir les 3 bulletins et que vous ne vous êtes pas vus entre temps vous ne serez plus considérés comme conjoints et le permis peut vous être refusé.

Pour aller plus loin :

Découvrir le Canada

Enregistrer ses données biométriques pour le Canada

Partir en PVT au Canada

Thomas après 6 ans d’études au Canada !

Que faire en 3 jours à Montréal ?

Réserver un vol pour le Canada !

S'inscrire à la Newsletter