Navigue dans le monde

Reviens à la carte Monde
Légende
  • Régions
  • Capitale
  • Villes
Alternative content
Légende
  • > 90
  • entre 90 et 70
  • entre 70 et 50
  • entre 50 et 35
  • < 35

BLOG

le Blog Ready to Go c'est le carrefour des amoureux du voyage et des passionnés des belles découvertes : conseils, vie pratique, classements, astuces, TIPS, études...
L'indispensable pour votre carnet de voyage !

Ces animaux disparus ou en voie d’extinction

Ces animaux disparus ou en voie d’extinction

La faune et la flore sur Terre sont des éléments essentiels à l’harmonie de la biodiversité.

Les scientifiques affirment qu’il y a déjà eu 5 grandes extinctions de masse depuis 500 millions d’années, mais ces derniers siècles, il semblerait que l’être humain ait accéléré ce processus, déséquilibrant l’ordre naturel des choses.

Des espèces ont été déplacées de leurs continents d’origine. En même temps que la découverte et la colonisation de nouvelles terres, la chaîne alimentaire a été altérée. De nouvelles maladies se sont propagées et une forte augmentation ou diminution des prédateurs et proies naturels en ont été les conséquences inévitables.

Ce déséquilibre impacte également la flore, qui n’est plus le repas des herbivores qui ont migrés et qui pousse désormais sans prédateurs. Cette flore peut empêcher d’autres espèces de se développer (puisque ce n’est pas l’environnement idéal dans lesquelles elles pourraient se développer) ou au contraire en attirer de nouvelles qui profiteront de ce nouvel habitat.

Ensuite, intervient la bêtise et la cupidité de l’Homme qui pollue et chasse à outrance pour des fourrures, de l’ivoire, pour l’exportation, ou tout simplement pour se divertir, et là, c’est la catastrophe.

En 2014, un rapport de Planète Vivante dévoile que plus de la moitié des espèces de poissons, mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens ont disparu lors de ces 40 dernières années. Le directeur général de WWF International Marco Lambertini, dénonce cette situation : « Ce que nous faisons, c’est dilapider les dons offerts par la nature comme si nous avions plus d’une Terre à notre disposition. […] C’est notre avenir que nous hypothéquons. »

Vous trouverez en direct sur Planetoscope le nombre de rhinocéros tués par les braconniers, en plus de celui des baleines capturées mais aussi les nouvelles espèces découvertes en Europe …

Dans la dernière édition de la Liste rouge mondiale des espèces menacées (version 2019.2), sur les 105732 espèces étudiées, 28338 sont classées menacées ce qui représente 26% !

  • 40% des amphibiens
  • 14% des oiseaux
  • 25% des mammifères
  • 31% des requins et raies
  • 33% des coraux constructeurs de récifs
  • 34% des conifères.

La France, de par ses nombreux territoires outre-mer se place dans le top 10 des pays abritant le plus grand nombre d’espèces menacées qui sont au nombre de 1307.

Les espèces disparues

Le Tarpan

Le Tarpan était un petit cheval européen sauvage à la robe gris souris d’environ 1,30 m au garrot. Il est réputé pour être l’ancêtre de la plupart des races actuelles de chevaux. Le dernier Tarpan serait mort en Russie en 1909 au zoo de Moscou . L’équidé était chassé depuis l’Antiquité pour sa chair et pour son utilité auprès des hommes.

Le Thylacine

Autrefois largement répandu en Tasmanie, Australie et Nouvelle-Guinée ce marsupial surnommé « loup ou tigre de Tasmanie » aurait survécu dans son environnement naturel jusque dans les années 30. Il a été victime de chasse intensive et mis à prix par l’état car il avait la réputation d’être un mangeur de poules. Il était toutefois possible d’en voir au Zoo de New York en 1902 comme le montre la photo ci-dessous.

Le Quagga

Le Quagga était une sous-espèce de zèbre venue d’Afrique du Sud rayé seulement de la tête à la moitié du corps. La la chasse intensive pratiquée par les colons néerlandais et les Afrikaners a complètement décimé la population de Quagga. Le dernier spécimen sauvage a été abattu en 1878 et le dernier détenu en captivité est mort en 1883 au Zoo d’Amsterdam .

La Rougette

La Rougette était un genre de chauve-souris roussette vivant dans les régions tropicales, elle était très présente sur l’Ile de la Réunion et sur l’Ile Maurice . Son extinction au XIXème siècle serait due à la chasse et à la déforestation massive qui a détruit son habitat naturel.

L'Huia dimorphe

Endémique en Nouvelle-Zélande , et plus particulièrement sur l’île du Nord, cette espèce d’oiseaux était la seule à présenter un dimorphisme sexuel au niveau du bec : celui de la femelle était long et recourbé alors que celui du mâle était plus court. L’oiseau était très apprécié des collectionneurs pour son bec et son plumage. Entre chasse et déforestation, l’espèce s’est éteinte au début du XXème siècle.

Le Grizzly de Californie

Emblème de la Californie , ce grizzly est également présent sur le drapeau de l’état ! Mais n’ayez crainte vous ne pourrez pas en croiser lors de vos balades en forêt. Le dernier a été abattu en 1922. Animal sauvage et incontrôlable, il avait pour habitude de s’attaquer au bétail environnant. Les colons l’ont décimé en à peine 75 ans.

Le Grizzly Mexicain, disparu en 1964

Cousin du Grizzly de Californie, le Grizzly Mexicain vivait essentiellement aux États-Unis , plus particulièrement en Arizona , au Nouveau-Mexique mais également au Mexique dans la région de Chihuahua. Malgré ses 300 kg, l’animal a été victime d’une campagne d’éradication. Ses dernières traces ont été aperçues en 1968.

Le grand Pingouin

 

Avec ses qualité de chasseur sous-marin, ce grand oiseau d’ Espagne et du nord de l’Atlantique, mesurait environ 80 cm et pesait 5 kg.

La dernière colonie de Grands Pingouins vivait sur l'île d'Eldey. Vers 1835, ils avaient presque tous disparus. En 1844, le dernier de ces oiseaux a été tué par 3 hommes à St Kilda, en Écosse.

L'auroch

Apparus il y a environ 2 millions d’années, il vivait entre l’Europe, le Moyen Orient et l’Asie. Il serait l’ancêtre de la majorité des races actuelles de bovins domestiques. La chasse et la domestication intensives aurait apparemment eu raison des aurochs. Au XIIIème siècle l’espèce n’existait plus qu’en Europe de l’Est et au XVIIème siècle elle avait complètement disparue.

Tigre de Java, disparu en 1994

Espèce endémique à l’île de Java en Indonésie, l’espèce s’est éteinte en 1994. Sa disparition est notamment due à la déforestation et donc la destruction de son habitat naturel au profit des hommes.

Le Dodo

Icône des animaux disparus et sûrement le plus connu de tous, le Dodo était un oiseau qui vivait sur l’ île Maurice. Il a été découvert par des marins en 1598 puis, au fur et à mesure de leur installation sur l’île, ces derniers l’ont chassé et ont détruit son habitat. Ils ont également amené avec eux des animaux domestiques, (des rats et macaques crabiers) qui tuaient et mangeaient les œufs des dodos.

L’une des représentations les plus célèbres du Dodo se trouve dans Alice au Pays des merveilles de Lewis Caroll ainsi que dans le dessin animé du même nom. Les derniers de l’espèce se sont éteints avant 1700, soit un siècle à peine après leur découverte …

Le rhinocéros noir d’Afrique de l’Ouest

Le rhinocéros noir a officiellement disparu en 2011, malgré les actions de protection mises en place pour le protéger du braconnage intensif au Cameroun. C’est l’un des animaux les plus convoités par les braconniers notamment pour sa corne en ivoire qui se revend à prix d’or.

Le crapaud doré

 

 

 

 

Localisée au Costa Rica , cette espèce a été classée disparue en 2001 bien que personne n’ait aperçu ce petit crapaud de 4 à 5 cm depuis 1989. Les nombreux changements climatiques ont certainement affecté son lieu de vie ce qui aurait conduit à son extinction.

Les espèces en voie de disparition

 

 

 

 

Le loup rouge

Cette espèce a subi les ravages des hommes mais également les croisement naturels avec les coyotes. Un programme de reproduction en captivité aux Etats-Unis en Caroline du Nord a permis de le réintroduire dans la nature à l’état sauvage.

espèce disparition imminente

© creator88

La tortue imbriquée

 

La tortue imbriquée est l’une des sept espèces de tortues marines. Elle voyage dans tous les océans de la planète mais elle est malheureusement convoitée pour ses écailles, ses œufs et son huile qui se revendent très chers sur les marchés spécialisés.

espèce disparition imminente

© Ethan Daniels

Le pygargue de Madagascar

Le pygargue de Madagascar est le plus grand oiseau de proie de l’île, il ne se trouve que sur cette île de l’Océan Indien. On estime qu’il ne reste plus que 360 individus à cause de l’activité humaine mais également des problèmes de consanguinité dus au faible nombre d’oiseaux encore en vie.

espèces disparition imminente

© Alta Oosthuizen

La gazelle de Dama

 

Cette espèce de gazelle vit au Tchad, au Mali et au Niger. La gazelle de Dama a perdu 80% de sa population en une décennie ! Le Sénégal ainsi que le Maroc ont mis en place des programmes de réintroduction pour sauver l’espèce et sauver les 500 individus restant.

espèce disaprition imminente

© Ondrej Prosicky

Le muriqui du nord

Dans les forêts du Brésil habite le plus grand singe d’Amérique. Sans surprise, la déforestation massive de l’Amazonie impacte grandement son habitat ainsi que sa diversité génétique.

espèces disparition imminente

© Leonardo Mercon

Le gavial du Gange

Comme son nom ne l’indique pas, ce crocodile se trouve auNépal et en Inde du Nord. Il était auparavant présent au Bangladesh, au Myanmar ainsi qu’au Pakistan. Il est activement chassé (accusé de faire concurrence aux pêcheurs) pour sa peau, sa graisse, ses œufs et ses organes génitaux …

espèces disparition imminente

© Vladislav T. Jirousek

Les nouvelles espèces découvertes ces dernières années

 

 

Malgré la disparition effective ou à venir de toutes les espèces citées précédemment, les scientifiques en découvrent environ 16 000 nouvelles tous les ans. On les trouve dans les grandes profondeurs des océans pour la plupart ou tout simplement cachées dans des forêts denses ou des grottes sombres. L’absence de lumière et de profondeur progressives ont modifié l’apparence et les capacités de ces animaux afin pour mieux s’adapter à leur environnement. Certains sont aveugles, transparents, immenses ou au contraire microscopiques. Souvent, on leur donne les noms des scientifiques qui ont fait leur découverte ou de ce à quoi ils nous font penser … !

 

Crabe Yéti

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Courtesy Ifremer

Cette espèce de crabe porte bien son nom, découverte en 2005, elle possède un pelage impressionnant. Son utilité n’est pas encore découverte mais les scientifiques vont avoir du mal à en savoir plus car il n’a été aperçu qu’une seule et unique fois !

Le singe éternueur

 

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Zuofu Xiang

Observés pour la première fois en 2010 dans l’Himalaya, son nom lui a été attribué à cause de l’anatomie de son nez qui le fait éternuer lorsqu’il pleut !

La grenouille "Kermit"

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Brian Kubicki

Cette grenouille a été découverte en 2015; de son vrai nom « Hyalinobatrachium dianae », en l'honneur de la mère du chercheur qui l'a découverte, elle est également surnommée « Kermit » à cause de son étrange ressemblance avec la grenouille du « Muppet Show » !

La grenouille Pinocchio

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Tim Laman, National Geographic

Cette petite grenouille découverte en 2010 doit bien entendu son nom au célèbre pantin dont le nez s’allonge lorsque celui-ci ment. Ici c’est lorsqu’elle sent un danger que le nez de cette grenouille s’allonge, comme une antenne hypersensible.

Olinguito

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Mark Gurney

Depuis 35 ans, aucun nouveau prédateur n’avait été découvert en Occident. En 2013 l'olinguito a été classé comme une espèce à part entière. Elle était auparavant confondue avec son cousin l’olongo mais de plus longues observations ont conclu qu’il s’agissait bien d’une nouvelle espèce. L’olinguito n’a pas encore livré tous ses secrets mais on sait déjà que c’est un animal nocturne qui mange en général beaucoup de feuilles et de fruits.

L'écureuil volant géant du Laos

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Will Burrard-Lucas

Sa morphologie impressionnante en fait le plus grand écureuil du monde et il se trouve au Laos ! Ses ailes lui permettent non pas de voler mais plutôt de planer pour se déplacer d’arbre en arbre au lieu d’avoir à redescendre sur le sol comme la plupart de ses congénères, un avantage sécurité donc !

La grenouille qui se teinte en jaune

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Hertz A, Hauenschild F, Lotzkat S, Köhler G

A première vue, les petits animaux avec des couleurs très vives sont un signal pour avertir leurs prédateurs qu’ils sont toxiques. Ici, cette petite grenouille se teinte en jaune dès qu’on la touche mais il semblerait qu’elle soit totalement inoffensive !

La mite Donald Trump

 

15 Animaux qui ont été découverts récemment

© Vazrick Nazari

Très récemment, un biologiste canadien a découvert une étrange mite qu’il a décidé de baptiser « mite Donald Trump » en références aux écailles qui ornent sa tête et qui rappellent en effet la coiffure du président des Etats-Unis …

En savoir plus :

 

Tu as aimé cette actu ?

Partage-la
Cet article vous a-t-il plu ? oui OUI non NON

Tu peux lire aussi